Aide à la recherche / Théâtres et Cinémas

LES THEATRES ET CINEMAS

Théâtres et cinémas

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant la catégorie « Théâtres et Cinémas » sont classés par ordre alphabétique. Les théâtres sont séparés des cinémas.

Lire la suite : THEATRES ET CINEMAS

LE LOUXOR
 
 
Le Louxor
 
 
 
Au 170 boulevard Magenta, carrefour des IXe, Xe et XVIIIe arrondissements de Paris, l’étonnante salle du Louxor sera bientôt centenaire. Son histoire est celle d’un lieu unique, celle d’un quartier et de ses habitants, celle d’un combat associatif, de l’engagement de la Mairie de Paris, mais aussi et surtout celle du cinéma, dans laquelle elle se fond depuis les années 1920.
 
 
1919 Achat de l’immeuble haussmannien du 170 boulevard de Magenta.
1920 Début des travaux. Le cinéma compte 1195 places grâce à une très grande salle, un premier balcon et une galerie. A l’intérieur, le décorateur Amédée Tiberti est chargé des peintures au pochoir et des bas-reliefs, brillamment conçus avec un vrai travail sur la couleur. La société Gentil et Bourdet, spécialisée dans la céramique, réalise la décoration extérieure, faite de mosaïques finement réalisées sur les trois façades. Le tout est réalisé dans un style Art déco inspiré de l’Egypte antique : certains éléments sont des copies directes de l’art égyptien (scarabées, frises de lotus et de papyrus, disques ailés), d’autres sont des éléments plus fantasmés de l’Egypte vue par les occidentaux, comme les hiéroglyphes fantaisistes décorant les poutres du plafond de la grande salle.
Le Louxor est inauguré dans la soirée du 6 octobre 1921..
En 1930, d’importants travaux sont engagés. Le style égyptien est abandonné au profit d’un décor… néo-grec, plus à la mode.
Le cinéma s’épanouit pleinement après la guerre, devenant le loisir populaire par excellence : près de 730 000 spectateurs se déplacent en 1946 au Louxor.
Dès la fin des années 1950, la fréquentation baisse. Les actualités migrent du grand au petit écran et, malgré l’arrivée de la couleur, le public délaisse peu à peu les salles obscures. Entre 1955 et 1966, le nombre d’entrées annuelles passe de 433 844 à 153 054. Le Louxor tente de résister à cette crise : de grands travaux de rénovation sont réalisés en 1954 et 1964.
En 1970, Le Louxor, avec son nouveau billard électrique, joue un véritable rôle social au carrefour Barbès-Rochechouart : c’est un lieu de vie, un lieu de rencontre autant qu’une salle de cinéma.
Le 29 novembre 1983, le grand rideau rouge se ferme. Le lendemain, le groupe Tati devient propriétaire du lieu pour six millions de francs.
En 1986, le Louxor se transforme en boîte de nuit et devient La Dérobade. Cette discothèque antillaise ferme quelques mois plus tard pour être remplacée par Megatown, « la plus grande disco gay de France ». L’établissement ferme rapidement.
Le 25 juillet 2003, la Ville devient propriétaire du Louxor.
Le permis de construire est accordé en janvier 2010 et les travaux commencent en septembre de la même année.
Le 17 avril 2013, le Louxor est inauguré.
 
Adresse
170, boulevard de Magenta
75010 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.883499
Longitude : 2.349942
 
Comment s'y rendre
Métro : Barbès-Rochechouart (lignes 2, 4)
Bus : 30/31/54/56/85 arrêt Barbès-Rochechouart
 
Plan
{gmapfp id="2081" lmap="400" hmap="400" zmap="17"}

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives
Naviguer sur la carte Paris 10ème et découvrir les environs.

Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles portant sur le 10ème arrondissement.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les Théâtres et Cinémas.

Liens externes sur ce sujet
-

Sources
Wikipedia
Photo R. Desenclos 2015