Aide à la recherche / Autour du culte

AUTOUR DU CULTE

Autour du Culte

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant la catégorie « autour du culte » sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

 

Lire la suite : AUTOUR DU CULTE

LES BENITIERS DE SAINT-SULPICE
 
 
 
 
Les bénitiers de Saint-Sulpice
Ces bénitiers sont admirables. Ce sont deux immenses coquilles nacrées dont le bord est cerclé d'une bande de cuivre, fixée par de minuscules vis à peine perceptibles à l'œil nu.
 
 
Dessous, les deux rochers de marbre blanc les soutiennent. Ces coquillages énormes, les plus gros des bivalves, dont le nom est Tridacne géant (Tridacna gigas) furent offerts par la République de Venise au roi François Ier. C'est Jean-Baptiste Pigalle (1714-1785) qui a sculpté les rochers de marbre.

Jean-Baptiste Pigalle , né le 26 janvier 1714 à Paris et mort le 22 août 1785 à Paris, est un sculpteur français. Issu d'une famille d'ébénistes, il apprend la sculpture auprès de Robert Le Lorrain puis de Jean-Baptiste Lemoyne. Sa demande d'admission à l'école des Beaux-arts est rejetée. Il subit surtout l'influence de Bouchardon. Ayant échoué au prix de Rome, il se rend en Italie en 1734 dans le but d'apprendre de nouvelles techniques. Grâce au soutien financier de Guillaume II Coustou, il peut y rester jusqu'en 1739. À Paris, il habitait dans une maison construite par son père en 1715 au numéro 42 de la rue Meslay, rue dans laquelle il collaborait avec Christophe-Gabriel Allegrain qui y avait son atelier. Grâce au succès de Mercure attachant sa talonnière qu'il sculpta en 1740, il entre à l'École des Beaux-Arts2 et devient académicien en 1744. Considéré comme un maître par ses contemporains, son œuvre est à la charnière des courants baroque et néo-classique. Pigalle était un artiste bien connu dans les milieux de la noblesse et était très prisé. Devant le succès qu'il remporte, Madame de Pompadour, véritable mécène de l'art, le prend en 1750 sous sa tutelle. Sa renommée est telle qu'il reçoit ensuite des commandes des plus hauts personnages, même le Roi. Il sculpte le corps de grands intellectuels comme Voltaire ou Diderot, dont il serait d'après une lettre de celui-ci à sa femme fin octobre 1773, le parrain de sa petite-fille.

Adresse
Place Saint-Sulpice
75006 PARIS

GPS
Latitude : 48.850927
Longitude : 2.334091

Plan

Comment s'y rendre
Métro : Saint-Sulpice (ligne 4)
Bus : 63/70/86/87/96 arrêt Place Saint-Sulpice

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 6ème arrondissement et découvrir les environs

Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 6ème arrondissement.
D’autres articles concernant Autour du Culte peuvent vous intéresser.

Liens externes sur ce sujet
-

Sources
Dictionnaire historique des rues de Paris
Photo R.Desenclos 2017