Aide à la recherche / Cimetières et Sépultures

CIMETIERES ET SEPULTURES

Cimetières et sépultures

 

Cet article est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les cimetières et sépultures sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

 

Lire la suite : CIMETIERES ET SEPULTURES

LES CATACOMBES / CATACOMBS
 
 
Les Catacombes
 
 
Au 1 de la place Denfert-Rochereau, la partie gauche du pavillon donne accès aux Catacombes.
 
 
Leur histoire remonte au XVIIIème siècle. Certaines galeries de carrières de calcaire grossier, situées sous la plaine de Montsouris, au lieu-dit la Tombe-Issoire, ont été récupérées et transformées en ossuaires à partir de 1786. Un cimetière souterrain long de dix-huit mille mètres, où ont été méticuleusement entreposés au siècle dernier quelque six millions de Parisiens – trois fois la population actuelle de Paris intra-muros – ramassés à la pelle dans une trentaine de cimetières parisiens, fermés pour cause de débordement et de puanteur. La plupart des ossements en pièces détachées conservent un strict anonymat. Un pari audacieux, retrouver au milieu des empilements de squelettes, les morts illustres, parmi lesquels le chimiste Lavoisier, Danton, Desmoulins, Robespierre, Mirabeau, Rabelais, Mansart, Lulli, La Pompadour, Montesquieu, etc..La porte de l'ossuaire annonce la couleur avec cette inscription : « Arrête, c'est ici l'empire de la mort ». Dans une des galeries qui précède l'ossuaire, une étrange sculpture orne la paroi. Elle est l'œuvre d'un ouvrier des carrières, vétéran des armées du roi Louis XV, qui entreprit de sculpter une réduction de la forteresse de Port-Mahon (Baléares) dans laquelle il avait été emprisonné.
 
At 1 Place Denfert-Rochereau, the left side of the pavilion offers access to the Catacombs. Their history dates back to the eighteenth century. Some galleries of coarse limestone quarries, located in the plain of Montsouris, the place called the Tombe-Issoire were recovered and transformed into ossuaries from 1786. An underground cemetery along eighteen thousand feet, which were carefully stored in the last century some six million Parisians - three times the current population of Paris intra-muros - shoveled in thirty Parisian cemeteries, closed for overflow and stink. Most bones in pieces maintain strict anonymity. A bold gamble, find amid the piles of skeletons, the illustrious dead, including the chemist Lavoisier, Danton, Desmoulins, Robespierre, Mirabeau, Rabelais, Mansart, Lully, La Pompadour, Montesquieu, etc. .. The door of the ossuary gives the tone with this inscription: "Stop, this is the empire of death". In a gallery above the ossuary, a strange sculpture adorns the wall. It is the work of a working career, veteran armies of King Louis XV, who began carving a reduction of the fortress of Port Mahon (Baleares) in which he was imprisoned.
 
Adresse
1, Place Denfert-Rochereau
75014 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.834015
Longitude : 2.332431
 
Comment s'y rendre
Métro : Denfert-Rochereau (lignes 4, 6, B)
Bus : 38/68/88 arrêt Denfert-Rochereau

Plan

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives
Naviguer sur la carte Paris 14ème et découvrir les environs

Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles portant sur le 14ème arrondissement.
Par ailleurs retrouvez d'autres articles dans la catégorie Cimetières et sépultures.

Liens externes sur ce sujet
http://www.catacombes.paris.fr/
 
Source
Guide du Paris Savant
Photo R.Desenclos 2010