Aide à la recherche / Cimetières et Sépultures

CIMETIERES ET SEPULTURES

Cimetières et sépultures

 

Cet article est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les cimetières et sépultures sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

 

Lire la suite : CIMETIERES ET SEPULTURES

LA CHAPELLE EXPIATOIRE DE LOUIS XVI

La chapelle expiatoire de Louis XVI

La chapelle expiatoire est une chapelle du 8e arrondissement, située au 29 rue Pasquier, construite dans le square Louis-XVI, à l’emplacement de l’ancien cimetière de la Madeleine où avaient été inhumés les corps de Louis XVI et de Marie-Antoinette avant leur transfert à la basilique Saint-Denis le 21 janvier 1815.

 

Certains gardes suisses tués lors de la prise du palais des Tuileries, le 10 août 1792 y sont aussi inhumés. Cette chapelle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 22 juillet 1914. Sosthènes de La Rochefoucauld duc de Doudeauville (1785-1864), aide-de-camp du Comte d'Artois, futur Charles X, proposa le premier, à la fin de l'année 1815, la création d'un monument expiatoire en mémoire du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette. Louis XVIII avait alors décidé d’élever à ses frais (3 millions de livres) une chapelle commémorative (l’adjectif « expiatoire » ne fut jamais employé officiellement). Il la commanda à Pierre-François-Léonard Fontaine qui poursuivait une carrière officielle commencée sous le Consulat qui ne devait s'achever que sous le Second Empire. Le monument fut élevé de 1815 à 1826. Pierre-François-Léonard Fontaine s'est adjoint les services de son élève Louis-Hippolyte Lebas (1782-1867) comme inspecteur, se séparant pour l'occasion de son acolyte Charles Percier qui n'approuvait pas le projet. Il construisit notamment sur un jardin élevé de 2 mètres une cour d'honneur bordée de cénotaphes dédiés aux gardes suisses tués en 1792, lors de l'arrestation du roi, cour qui mène au fond à la chapelle. En 1862, les cyprès qui entouraient la chapelle ont été coupés, et un parc public a été créé autour du complexe, remplaçant l'allée centrale qui menait à la chapelle et constituant une oasis de paix dans une ville animée. En mai 1871, la Commune exigea que la chapelle soit démolie, mais cette résolution n'a jamais été mise en vigueur. La manifestation traditionnelle du légitimisme est la messe commémorative annuelle donnée le 21 janvier pour le repos de Louis XVI et Marie Antoinette à la chapelle expiatoire, dont les légitimistes ont obtenu la réouverture. La chapelle a été gravement endommagée par la tempête en 2009 mais a depuis été restaurée.


Adresse

29, rue Pasquier
75008 PARIS


GPS

Latitude : 48.873692
Longitude : 2.322691




Comment s'y rendre

Métro : Havre-Caumartin (lignes 3, 9), Saint-Augustin (ligne 9)
Bus : 22/32/43/80/94 arrêt Pasquier-Anjou / 24/94 arrêt Havre-Haussmann


A voir dans les environs

Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 8ème et découvrir les environs


Liens

Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 8ème arrondissement.
Cet article est lié aux catégories Cimetières et sépultures et Lieux de Culte.


Liens externes sur ce sujet

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chapelle_expiatoire 


Sources

Wikipedia
Photo R. Bataille 2013