Aide à la recherche / Eglise Saint-Roch

L’EGLISE SAINT ROCH

L'Eglise Saint-Roch

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant l’Eglise Saint-Roch sont classés par ordre alphabétique. Une division entre les statues extérieures et celles qui se trouvent dans l’édifice est faite.

Lire la suite : EGLISE SAINT-ROCH

LES TOMBES DE L'EGLISE SAINT-ROCH - RENE DUGAY-TROUIN
 
 
 
 
La tombe de René Dugay-Trouin
René Trouin, sieur du Gué, dit Duguay-Trouin, né le 10 juin 1673 à Saint-Malo et mort le 27 septembre 1736 à Paris est un corsaire français.
 
 
Né dans une famille d'armateurs malouins, il commence sa carrière en 1689 et reçoit, dès 1691, le commandement d'un navire. Son courage, le respect qu'il a gagné auprès de ses hommes, ainsi que ses victoires contre les Anglais et les Hollandais au cours des deux dernières guerres de Louis XIV lui ont assuré une ascension très rapide dans la hiérarchie maritime. Ses campagnes sont parmi les plus belles de l'histoire navale française. Il gravit très vite, grâce à son talent et sa pugnacité tous les échelons de la hiérarchie militaire : capitaine de navire corsaire à 18 ans, capitaine des vaisseaux du Roi à 24 ans, chevalier de l’ordre de Saint-Louis à 34 ans, anobli à 36 ans, chef d’escadre à 42 ans. Il siège à 50 ans en 1723 au Conseil des Indes, il est nommé lieutenant général des armées navales en 1728, pour finir par commander successivement les ports de Brest en 1731 et de Toulon en 1736. Trois grandes phases se distinguent dans cette carrière militaire. Tout d’abord, de 1689 à 1697, la période corsaire. Puis de 1697 (année où il reçoit son brevet de Capitaine de frégate) à 1713 il navigue comme officier supérieur de la Royale. Enfin, après la signature du traité d’Utrecht (11 avril 1713) qui ramène la paix en Europe, Duguay-Trouin se consacre au commandement à terre. On estime à un peu plus de quatre-vingts le nombre de combats et d’abordages auxquels participa Duguay-Trouin ou qu’il dirigea de 1689 à 1711, soit en moyenne près de sept affrontements par an. Il est bien sûr impossible d’en faire un compte rendu détaillé ici, mais on peut s’appuyer sur le récit des Mémoires de Duguay-Trouin pour entrer dans les enjeux de la guerre navale au tournant du XVIIe et du XVIIIe siècle. La carrière de Duguay-Trouin se déroule sur les deux dernières guerres de Louis XIV : la guerre de la Ligue d'Augsbourg (1689-1697) et la guerre de Succession d’Espagne (1702-1713). Deux conflits longs, acharnés, d’envergure mondiale, où le royaume de France se retrouve seul (ou presque) sur terre comme sur mer contre tous ses voisins ligués contre lui. Deux conflits où la France doit soutenir un immense effort naval face aux deux puissances navales de l’époque : la Hollande et le royaume de Grande-Bretagne.
 
Adresse
296, rue Saint-Honoré
75001 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.864872
Longitude : 2.332203
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Pyramides (ligne 7, 14)
Bus : 21/27/68/81/95 arrêt Pyramides
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives
Naviguer sur la carte Paris 1er et découvrir les environs.
 
Liens
Vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 1er arrondissement.
Cet article concerne également la catégorie Cimetières et sépultures.
D’autres articles se rapportant à l’Eglise Saint-Roch peuvent vous intéresser.
 
Liens externes sur ce sujet
http://www.saintrochparis.cef.fr/
 
Sources
Wikipedia
Photo Richard Desenclos 2014