Aide à la recherche / Eglise de la Madeleine

L’EGLISE DE LA MADELEINE

L'Eglise de la Madeleine

 

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant l’Eglise de la Madeleine sont classés par ordre alphabétique. Une division entre les statues extérieures et celles qui se trouvent dans l’édifice est faite.

Lire la suite : EGLISE DE LA MADELEINE

L'EGLISE DE LA MADELEINE
 L'Eglise de la Madeleine
 
 
L’église de la Madeleine se situe sur la place de la Madeleine dans le 8e arrondissement. Elle constitue une parfaite illustration du style architectural néoclassique avec son portique octostyle.
 
 
Sa construction s'est étalée sur 85 ans en raison des troubles politiques en France à la fin du XVIIIe siècle, et au début du XIXe siècle. Les changements politiques de l'époque en firent modifier à plusieurs reprises la destination et les plans. Conçu par Napoléon Ier comme un temple maçonnique dédié à la gloire de sa Grande Armée en 1806, le bâtiment faillit être transformé en 1837 en gare ferroviaire, la première de Paris, avant de devenir une église en 1845. Sous le fronton, l'inscription en latin « D.O.M. SVB. INVOCAT S. MAR. MAGDALENÆ » signifie « Au Dieu tout puissant et très grand, sous l'invocation de sainte Marie-Madeleine ». L'édifice a une longueur de 108 mètres, une largeur de 43 mètres, une hauteur de 30 mètres et est ceinturé par 52 colonnes corinthiennes.
 
Adresse
Place de la Madeleine
75008 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.870081
Longitude : 2.324559
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Madeleine (lignes 8, 12, 14)
Bus : 24/42/54/84/94 arrêt Madeleine
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 8ème arrondissement et découvrir les environs
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 8ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Lieux de Culte peuvent vous intéresser.
Retrouvez tout sur La Madeleine.
 
 
Sources
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2012