Aide à la recherche / Lieux de Culte

LIEUX DE CULTES

Lieux de Culte

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les lieux de culte sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : LIEUX DE CULTE

L'EGLISE SAINT-AUGUSTIN
 
 
L'Eglise Saint-Augustin
 
 
 
La paroisse de Saint-Augustin est créée en 1851, en même temps que celle de la Trinité. Le quartier, où règne une certaine misère au début du siècle, connaît une profonde mutation sous le Second Empire avec le développement de la gare Saint-Lazare et le percement par Haussmann de grandes artères bordées par des immeubles cossus.
 
 
La construction de l’église (1860-1871), confiée à Victor Baltard (1805-1874), est l’une des plus coûteuses du Second Empire. L’emplacement choisi est une parcelle étroite et irrégulière formée par l’intersection de plusieurs avenues. Ces contraintes de configuration ont été habilement surmontées par l’architecte qui parvient, en exploitant les possibilités techniques modernes, à donner ampleur et unité à son édifice. L’utilisation du métal pour la structure permet en effet d’éviter l’usage de contreforts extérieurs et d’élever un dôme majestueux et monumental à plus de 60 mètres de hauteur assurant à l’édifice une grande visibilité. Celle-ci est d’autant plus nécessaire que l’église apparaît comme le phare de l’un des quartiers résidentiels les plus somptueux de la capitale. L’opulence de Saint-Augustin s’exprime à travers un style éclectique. L’imposante coupole évoque les grands modèles de la Renaissance italienne (Saint-Pierre de Rome, Sainte-Marie des Fleurs à Florence), le reste de l’édifice conjuguant les éléments d’influence romane, byzantine ou gothique. Par la multiplication des références stylistiques et le mélange habile de ces différentes sources, l’église se distingue du lot des constructions néo-romanes et néo-gothiques et affirme ainsi sa somptuosité aristocratique. Le caractère éclectique de Saint-Augustin est également perceptible dans la juxtaposition des matériaux : si l’ossature métallique est dissimulée par une enveloppe de pierre, l’ornementation intérieure exploite les possibilités décoratives de la fonte (arcs doubleaux ajourés, figures d’anges et agrafes au sommet des colonnes). La richesse du décor se perçoit tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’édifice. Les parties sculptées se déploient sur la façade principale, au niveau des tribunes et au-dessus des fenêtres hautes, tandis que la couleur se concentre dans les autels ornés de mosaïques de Lyon et les parties hautes de l’édifice. Le programme iconographique associe les vies du Christ, de la Vierge, de saint Jean-Baptiste, aux prophètes, évangélistes et Pères de l’Eglise ainsi qu’aux saints liés à l’histoire de Paris. Il se développe en strates grâce aux nombreux vitraux, sculptures et peintures commandés à une kyrielle d’artistes parmi lesquels Bouguereau, Signol et Bézard alors au faîte de leur gloire.
 
Adresse 
8, avenue César Caire
75008 PARIS

GPS 
Latitude : 48.875800
Longitude : 2.319194
 
Comment s'y rendre
Métro : Saint-Augustin (ligne 9)
Bus : 94, arrêt Lisbonne/Mairie du 8
 
Plan

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 8ème arrondissement et découvrir les environs.

Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 8ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Lieux de Culte sont disponibles.
 
Liens externes sur ce sujet
 
Sources 
Paris Patrimoine
Photo R.Desenclos 2010