Aide à la recherche / Lieux de Culte

LIEUX DE CULTES

Lieux de Culte

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les lieux de culte sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : LIEUX DE CULTE

L'EGLISE SAINT-MERRI
 
 
L'Eglise Saint-Merri
Saint Merri ou Médéric, mort ici au VIIème siècle, était invoqué pour la libération des captifs. L’édifice, commencé en 1520 et terminé en 1612, a été construit dans le style gothique flamboyant du XVème siècle.
C’était autrefois la riche paroisse des usuriers lombards. Le cadre extérieur est en partie resté celui des églises d’autrefois : des maisons cachent le flanc étroit. L’intérieur flamboyant conserve de beaux vitraux du XVIème siècle dans les trois premières travées du chœur et du transept, et une belle voûte en réseau à la croisée. Magnifiques boiseries (chaire, sacristie, gloire au fond du chœur) et les tableaux. De la chapelle médiévale qui la précéda, St-Merri a conservé une cloche de 1331, probablement la plus ancienne de Paris. Les grandes orgues au majestueux buffet, du XVIIème, eurent Saint-Saens comme titulaire. Le marché passé en 1753 avec Paul-Ambroise et Sébastien-Antoine Slodtz prévoyait un vaste programme sculpté incluant, outre une figure de La Religion assise sur l’abat-voix, deux autres statues, le Paganisme et l’Hérésie terrassée, qui devaient prendre place sous la cuve. A la mort de Paul-Ambroise, Michel-Ange Slodtz lui succède et achève la chaire en 1759 avec la seule figure de la Religion. Celle-ci, détruite sous la Révolution, a été remplacée vers 1835 par l’ange en plâtre que l’on voit aujourd’hui. L’élément le plus remarquable de la chaire est son somptueux décor végétal : deux palmiers, garnis de guirlandes de laurier, se dressent de chaque côté de la cuve et s’épanouissent au sommet en feuillages luxuriants qui semblent soutenir l’abat-voix. Cette liberté d’inspiration rapproche l’oeuvre des grandes chaires des Flandres ou des Pays-Bas qui, au début du 18ème siècle, rivalisaient d’exubérance et d’exotisme. En dépit d’une architecture équilibrée, ce meuble d’église témoigne ainsi du lien qu’entretien l’art rocaille parisien avec le Baroque nordique.
Adresse
76 rue de la Verrerie
75004 PARIS
GPS
Latitude : 48.858870
Longitude : 2.350820
Comment s'y rendre
Métro : Hôtel de Ville (lignes 1, 11)
Bus : 70/75 arrêt Hôtel-de-Ville, 67/69/76 arrêt Châtelet
Plan
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 4e et découvrir les environs.
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 4e arrondissement.
Retrouvez d’autres articles concernant Les Lieux de Culte.
Liens externes sur ce sujet
-
Source
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2016