Aide à la recherche / Musées et Lieux d'Exposition

MUSEES ET EXPOSITIONS

Musées et Lieux d'Expositions

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les musées et lieux d’expositions sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : MUSEES ET LIEUX D'EXPOSITIONS

LE MUSEUM D'HISTOIRE NATURELLE

 

Le Muséum d'Histoire Naturelle

Cette institution compte déjà plusieurs siècles de bons et loyaux services consacrés à la compréhension du vivant. Ce lieu exceptionnel est l'héritier du Jardin Royal des plantes médicinales créé par Jean Héroard, premier médecin de Louis XIII et par Guy de la Brosse, son médecin ordinaire et botaniste.

 

En 1633, une maison et un terrain sont acquis. Deux ans plus tard, le roi confie l'intendance du jardin à Héroard, sa direction et sa culture à la Brosse. Des cours publics et gratuits y sont donnés – en botanique, en chimie pharmaceutique et, à partir de 1643, en anatomie comparée – cours destinés avant tout à compléter l'enseignement des futurs médecins et apothicaires. La Brosse meurt en 1641, un an après l'ouverture du Jardin, dont la situation devient vite catastrophique. C'est seulement à partir de 1693, quant Guy Crescent Fagon, premier médecin de Louis XIV et petit-neveu de La Brosse, est nommé intendant que le jardin reprend vie. Sa réputation devient telle que l'amphithéâtre où sont donnés les cours publics, qui pouvait contenir 600 personnes, est régulièrement bondé. Après la disparition de Fagon, le jardin devenu « Jardin Royal des Plantes », puis « Jardin du Roi » perd sa vocation médicinale. Sous le règne de Buffon, qui est nommé intendant en 1739 à l'âge de 32 ans, le jardin acquiert tout son lustre. Buffon en double la surface, étend sa réputation au-delà de la France, entreprend la construction de l'actuel amphithéâtre et celle de plusieurs galeries, enrichit les collections naturelles, sait s'entourer des meilleurs. A la fin de son règne, en 1788, le Jardin est à son apogée. La Révolution gronde, l'écrivain Bernardin de Saint-Pierre sera le dernier intendant du Jardin Royal. Malgré une nouvelle appellation «  le Jardin national des Plantes » est menacé de disparition. Lakanal, alors président du Comité d'instruction publique, le sauve en faisant adopter par l'Assemblée Constituante un décret en date du 25 juin 1794 fondant le « Museum d'Histoire Naturelle », avec pour mission d'enseigner l'histoire naturelle et de rassembler les livres sur le sujet dans une bibliothèque. Aujourd'hui quelque 1800 personnes y travaillent. Le parc zoologique et le musée de l'Homme lui sont rattachés. Derrière ses murs, plus ou moins vétustes, reposent plusieurs centaines de millions de pièces, dont 250.000 roches et minéraux, 2 millions de fossiles, 8 millions de plantes réunies en herbiers, 200 millions d'insectes, 1,4 millions de vertébrés, dont un million de poissons, 80.000 oiseaux et mammifères, plus d'un million de pièces préhistoriques, plusieurs milliers de plantes vivantes et de très nombreux animaux vivants.

Adresse 
36, rue Geoffroy Saint-Hilaire
75005 PARIS

GPS
 
Latitude : 48.841422
Longitude : 2.356214

Comment s'y rendre
Métro : Censier Daubenton ou Place Monge (ligne 7) - Gare d'Austerlitz (lignes 5 et 10)
Bus : 67/89 arrêt Buffon-La Mosquée

Plan



A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pmouvez utiliser nos cartes interactives
Naviguer sur la carte Paris 5ème et découvrir les environs

Liens
Vous pouvez être intéressés par d’autres articles portant sur le 5ème arrondissement.
Si vous souhaitez consulter des articles de la catégorie Musées et Expositions
Cet article concerne également les Sciences, ainsi que la catégorie Jardin des Plantes
Par ailleurs, vous pouvez retrouver cet article dans le circuit : Le Jardin des Plantes

Liens externes sur ce sujet
http://www.mnhn.fr/museum/foffice/transverse/transverse/accueil.xsp


Sources
Wikipedia
Guide du Paris savant
Photo R. Desenclos 2010