Aide à la recherche / Notre-Dame de Paris

 
LA CATHEDRALE NOTRE-DAME DE PARIS
 
La Cathédrale Notre-Dame
 
 
Cet article est une forme d'aide à la recherche. Les articles concernant Notre-Dame sont classés selon que l’on se situe à l’extérieur ou à l’intérieur de la cathédrale.
 

Lire la suite : NOTRE-DAME DE PARIS

NOTRE-DAME - LES ARCS-BOUTANTS

 

Notre-Dame - Les arcs-boutants

 

Ces grands arcs-boutants sont remarquables et témoignent du génie de l’architecte de l’époque. Ils sont d’une seule longue volée, lancés au-dessus des collatéraux et leur tête soutient le haut des murs gouttereaux de la cathédrale.

Ces têtes s’appuient au droit de conduits verticaux destinés à évacuer l’eau des chéneaux de la toiture de la nef. L’extrados des arcs-boutants est creusé d’une gouttière qui traverse le sommet de la culée et se termine par une longue gargouille. Ces arcs-boutants n’étaient pas essentiellement destinés à contrebuter l’édifice, mais à régler le problème de l’évacuation des eaux de pluie, devenu fort important après la transformation de la toiture des tribunes en terrasse. C’est ce qui explique la faiblesse relative de ces arcs. Leur construction est incontestablement une prouesse, ce qui se manifeste par leur grande longueur, mais aussi par leur minceur. Leur rôle étant faible dans le soutien de la voûte du vaisseau principal, l’architecte s’est permis d’être audacieux. Il faut souligner que la grande portée de ces arcs-boutants est tout à fait exceptionnelle dans l’architecture gothique du Moyen Âge. En effet dans les édifices de l’époque, bordés de doubles bas-côtés ou de doubles déambulatoires, les culées de ces énormes arcs-boutants devaient prendre un terrain considérable en dehors des églises. Or le terrain était chose à épargner dans les villes du Moyen Âge, dont la superficie était rendue inextensible par les murs qui enserraient les cités. Les arcs-boutants de la cathédrale de Paris, qui franchissent d’une seule volée les doubles bas-côtés de la nef comme le double déambulatoire du chœur, sont un exemple unique. Ordinairement, dans ce cas, les arcs-boutants sont à deux volées, c’est-à-dire qu’ils sont séparés par un point d’appui intermédiaire qui, en divisant la poussée, détruit une partie de son effet et permet ainsi de réduire l’épaisseur des contreforts extérieurs ou culées. C’est ainsi que sont construits les arcs-boutants de la cathédrale Notre-Dame de Chartres, ceux de la cathédrale Saint-Étienne de Bourges, ainsi que ceux du chœur de celle d’Amiens ; ces trois derniers édifices sont eux aussi dotés soit de doubles bas-côtés soit d'un double déambulatoire.

Adresse
Place du Parvis
75004 PARIS

GPS
Latitude : 48.853281
Longitude : 2.349165

Comment s'y rendre
Métro : Cité (ligne 4), Saint-Michel (lignes 4, B, C)
Bus : 47 arrêt Cité-Parvis Notre-Dame

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives
Naviguer sur la carte Paris 4ème et découvrir les environs
.

Liens
Vous pouvez retrouver d'autres articles sur le quartier dans : Paris 4ème arrondissement.
Par ailleurs retrouvez d'autres articles se rapportant à : La cathédrale Notre-Dame.
Un autre élément peut susciter de l'intérêt : Circuit dans l'Île de la Cité
Mais aussi : Parcours médiéval dans le IVème arrondissement

Liens externes sur ce sujet
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Notre-Dame_de_Paris

Sources
Découvrir Notre-Dame de Paris
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2012