NOTRE-DAME - LES PORTAIL SAINTE-ANNE - LE TYMPAN
 
 
 
 
Le tympan du Portail de Sainte-Anne
L’élément principal de tout le portail Sainte-Anne est le groupe de la Vierge à l’Enfant que l’on voit au tympan.
 
 
Elle est assise sur un trône et porte une couronne. Sa main gauche soutient un sceptre qui se termine en fleur et sa main droite tient fermement l’Enfant placé entre ses genoux. Lui-même a dans sa main gauche le Livre de la Loi et de la droite, il bénit le monde. Comme un monarque de l’époque, cette vierge en majesté trône sous un dais, le ciborium, dont le sommet représente le Temple, celui de la Jérusalem céleste, de même que les cavités sur les côtés du trône évoquent les demeures de la ville. La couronne placée au sommet de la tête marque l’accomplissement de la personne, sanctionnée par la puissance divine. Le cercle qui lui donne forme est symbole de perfection et de participation à la nature céleste. La couronne est aussi récompense de l’épreuve et promesse de vie immortelle. De part et d’autre de la Vierge à l’Enfant sont placés deux anges. Celui de droite élève un encensoir, celui de gauche a suspendu ce mouvement pour joindre les mains et adorer. Il précède un évêque mitré et crossé. Ce serait selon l’interprétation traditionnelle, Maurice de Sully, lui-même, dont nous savons qu’il fut pendant trente-six ans, le premier promoteur de la construction de Notre-Dame. Il déploie un phylactère, c’est-à-dire, pour le Moyen Âge, une sorte de banderole aux extrémités enroulées portant une inscription. Derrière l’évêque un clerc écrit sur une tablette. Ce serait le doyen du chapitre, Barbedor, qui aida au financement de la construction de la cathédrale et fut aussi secrétaire du roi Louis VII. Car, derrière l’ange de droite, on voit un roi à genoux déroulant lui aussi un phylactère, qui serait ledit Louis VII. Mais cette interprétation est actuellement contestée. Il s’agirait non pas de Louis VII et de Maurice de Sully, mais de Childebert 1er, fils de Clovis et de Saint-Germain, évêque de Paris au Vie siècle, qui fondèrent la basilique Saint-Vincent, Sainte-Croix, la future Eglise Saint-Germain des Prés. Le tympan avait été exécuté en plein cintre, et dans des dimensions trop réduite par rapport à l’ouverture actuelle du portail. Un raccord avec les voussures a alors été établi. Deux autres anges apparaissent ainsi au-dessus du ciborium, l’un maniant l’encensoir et l’autre sonnant de la trompe. Des pampres de vigne qui symbolisent selon la tradition l’église, complètent la décoration.
 
Adresse
Place du Parvis
75004 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.853281
Longitude : 2.349165
 
Comment s'y rendre
Métro : Cité (ligne 4), Saint-Michel (lignes 4, B, C)
Bus : 47 arrêt Cité-Parvis Notre-Dame
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives
Naviguer sur la carte Paris 4ème et découvrir les environs
 
Liens
Vous pouvez retrouver d'autres articles sur le quartier dans : Paris 4ème arrondissement
Par ailleurs retrouvez d'autres articles se rapportant à : La cathédrale Notre-Dame
Un autre élément peut susciter de l'intérêt : Circuit dans l'Île de la Cité
Mais aussi : Parcours médiéval dans le IVème arrondissement
 
 
Sources
Découvrir Notre-Dame de Paris
Photo R.Desenclos 2013