Aide à la recherche / CIMETIERE DU PERE-LACHAISE

LE CIMETIERE DU PERE LACHAISE
Le cimetière du Père Lachaise
 
 
 
Cet article permet de situer les personnalités enterrées au cimetière du Père Lachaise au travers de listes - par ordre alphabétique, par division ainsi que celles qui disposent d'ornements (statues, bustes, médaillons, etc.).
 
Il est également possible de localiser les tombes sur des plans de chaque division.
 
L'ensemble concerne environ un millier de tombes sur les quelque 70.000 qui se trouvent au Père Lachaise.
Cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder à la liste puis sur le nom pour retrouver l'article..
 

Lire la suite : CIMETIERE DU PERE LACHAISE

LES TOMBES DU PERE LACHAISE - ANTOINE REICHA
 
 
La tombe d'Antoine Reicha
 
 
 
 
La tombe d’Antoine Reicha (1770-1836) se trouve dans la septième division du cimetière du Père Lachaise. Au centre, le buste de Reicha posé sur stèle simulée ; à gauche, un petit génie, nu, ailé, joue de la lyre ; à droite, une Muse debout, appuyée sur la stèle, tient une flûte dans chaque main ; elle retourne la tête pour fixer le buste du musicien. Il s'agit de l'oeuvre de Dominique Molknecht.
 
 
Antonín Rejcha, appelé aussi Antoine ou Anton Reicha, né à Prague le 26 février 17701 et mort à Paris le 28 mai 1836 (à 66 ans)1, est un compositeur tchèque, théoricien et professeur de musique. Orphelin, il apprend le violon et la flûte avec son oncle Josef Reicha, violoncelliste et compositeur. En 1785, parti avec son oncle engagé à Bonn, Anton Reicha rencontre Beethoven1 qui a le même âge que lui. Les deux musiciens se côtoient jusqu'en 1794. Reicha passe ensuite quelques années à Hambourg2, et après un détour par Paris, il se retrouve à Vienne, où il se lie avec Haydn2 et termine sa formation de compositeur auprès de Salieri et Albrechtsberger. Il émigre à Paris en 18081'2. Il est nommé professeur de contrepoint et de fugue au Conservatoire en 18182 et écrit des ouvrages théoriques et pédagogiques à destination de ses élèves, au nombre desquels on compte George Onslow, Hector Berlioz, Franz Liszt, Louis Clapisson, Charles Gounod ou César Franck. Il compose le Te Deum demandé par Louis XVIII afin de célébrer la brillante campagne d'Espagne de 1823 et commandée par son neveu, le duc d'Angoulême. Ses nom et prénom ont été orthographiés différemment au cours de sa vie : Antonín Rejcha en Tchécoslovaquie, il devient Anton Reicha à Vienne, puis Antoine à Paris. Il est naturalisé français en 18292 puis élu membre de l'Académie des beaux-arts en 18352. Reicha a fait des recherches approfondies sur la fugue, dont il a voulu faire une forme moderne (au XIXe siècle) permettant de moduler dans toutes les tonalités. Mais il est plus connu aujourd'hui pour ses pièces de musique de chambre pour instruments à vent2 (de nombreux quintettes) et ses pièces expérimentant l'utilisation de mesures impaires. Son Traité de haute composition est sans doute le premier ouvrage à décrire la « forme sonate », sous le nom de « grande coupe binaire ».
 
Johann Dominik Mahlknecht, dit aussi Dominique Molknecht, né en 1793 à Castelrotto (province de Bolzano), mort en 1876 à Paris, est un sculpteur français d'origine autrichienne, originaire du Tyrol du Sud (à l'époque autrichien, actuellement Trentin-Haut-Adige en Italie). Dominique Molknecht a travaillé à Paris, où il a sculpté plusieurs statues de l'église de la Madeleine, de l'hôtel du ministre des Affaires étrangères, de l'Hôtel des Invalides et celles de la façade de l'immeuble du numéro 14 de la rue Vaneau. Il a également œuvré à Nantes, notamment en 1825 sur les huit muses qui surmontent le théâtre Graslin, entre 1819 sur la statuaire des cours Saint-Pierre et Saint-André (Bertrand Du Guesclin, Olivier V de Clisson, Anne de Bretagne et Arthur III de Bretagne), et en 1823 sur la colonne de la place Maréchal-Foch, qui porte une statue représentant Louis XVI.
 
Adresse
Boulevard de Ménilmontant
75020 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.861417
Longitude : 2.393383
 
Comment s'y rendre
Métro : Père Lachaise (lignes 2, 3),
Bus : 61/69 arrêt Père Lachaise devant l’entrée principale pour les bus se dirigeant vers la banlieue, arrêt Auguste Métivier pour les bus se dirigeant vers Paris centre. Marcher ensuite le long du mur du cimetière donnant sur le boulevard de Ménilmontant, pour rejoindre l’entrée principale.
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 20ème et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 20ème arrondissement.
Retrouvez d’autres articles portants sur les tombes du Cimetière du Père Lachaise.
 
 
Sources
Divers Internet
Wikipedia
Photo R.Bataille 2016