Aide à la recherche / CIMETIERE DU PERE-LACHAISE

LE CIMETIERE DU PERE LACHAISE
Le cimetière du Père Lachaise
 
 
 
Cet article permet de situer les personnalités enterrées au cimetière du Père Lachaise au travers de listes - par ordre alphabétique, par division ainsi que celles qui disposent d'ornements (statues, bustes, médaillons, etc.).
 
Il est également possible de localiser les tombes sur des plans de chaque division.
 
L'ensemble concerne environ un millier de tombes sur les quelque 70.000 qui se trouvent au Père Lachaise.
Cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder à la liste puis sur le nom pour retrouver l'article..
 

Lire la suite : CIMETIERE DU PERE LACHAISE

LES TOMBES DU PERE LACHAISE - FELIX BARTHE
 
 
 
 
La tombe de Félix Barthe
La tombe de Félix Barthe (1795-1863) se trouve dans la quatrième division du cimetière du Père Lachaise.
 
Félix Barthe est un jurisconsulte et homme politique français né à Narbonne (Aude) le 28 juillet 1795 et mort à Paris le 27 janvier 1863. Il est le fils de Michel Barthe (1758-1820), député au Conseil des Cinq-Cents et de Marie-Anne Valette (1762-1830). Il a épousé le 8 août 1820 Célestine Victoire Thomas (1801-1875) dont il a eu une fille. Il fut député de 1830 à 1834, ministre de l'Instruction publique et des Cultes et ministre présidant le conseil d'État (1830-1831) puis ministre de la Justice et ministre présidant le conseil d'État (1831-1834 et 1837-1839), pair de France, sénateur du Second Empire et premier président de la Cour des comptes (1834-1837) et (1839-1863). Félix Barthe fit ses études au Collège Saint-Remi de Toulouse puis à la faculté de droit de cette ville. Il vint faire son stage à Paris et s'inscrivit comme avocat au barreau de la capitale. Très jeune, il s'engagea dans la charbonnerie et devint l'un des hommes en vue du parti libéral, se faisant remarquer à la fois par son talent d'avocat et par l'ardeur de son opposition à la Restauration. Il se signala notamment par le discours qu'il prononça aux funérailles du jeune Lallemand, tué par un garde royal en juin 1820 en criant « Vive la Charte ! » lors d'une émeute sur la place de la Concorde. Barthe tenta, mais sans succès, de faire citer l'assassin devant le Conseil de guerre et adressa aux journaux une protestation qui fut arrêtée par la censure. Dès lors, il plaida dans de nombreux procès politiques. Il fit acquitter devant la Chambre des pairs le lieutenant-colonel Caron, accusé d'avoir participé à une conspiration en août 1820. Il défendit à Colmar trois des accusés de la conspiration découverte à Belfort en 1821. En juillet 1823, il plaida pour le député du Haut-Rhin Jean-Jacques Koechlin qui avait publié une brochure sur le complot de Colmar et fut suspendu pendant un mois pour la vivacité de sa plaidoirie. Ses confrères libéraux prirent alors sa défense et organisèrent un banquet en son honneur. Il défendit également les quatre sergents de La Rochelle. Devant la Chambre des députés, il plaida pour le Journal du Commerce, poursuivi pour avoir parlé légèrement des élections, et qui fut condamné à la peine minimale.
 
Adresse
Boulevard de Ménilmontant
75020 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.861417
Longitude : 2.393383
 
Comment s'y rendre
Métro : Père Lachaise (lignes 2, 3),
Bus : 61/69 arrêt Père Lachaise devant l’entrée principale pour les bus se dirigeant vers la banlieue, arrêt Auguste Métivier pour les bus se dirigeant vers Paris centre. Marcher ensuite le long du mur du cimetière donnant sur le boulevard de Ménilmontant, pour rejoindre l’entrée principale.
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 20ème arrondissement
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 20ème arrondissement.
Retrouvez d’autres articles portant sur les tombes du Cimetière du Père Lachaise.

Liens externes sur ce sujet
 
Sources
Divers Internet
Photo R.Desenclos 2016