Aide à la recherche / CIMETIERE DU PERE-LACHAISE

LE CIMETIERE DU PERE LACHAISE
Le cimetière du Père Lachaise
 
 
 
Cet article permet de situer les personnalités enterrées au cimetière du Père Lachaise au travers de listes - par ordre alphabétique, par division ainsi que celles qui disposent d'ornements (statues, bustes, médaillons, etc.).
 
Il est également possible de localiser les tombes sur des plans de chaque division.
 
L'ensemble concerne environ un millier de tombes sur les quelque 70.000 qui se trouvent au Père Lachaise.
Cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder à la liste puis sur le nom pour retrouver l'article..
 

Lire la suite : CIMETIERE DU PERE LACHAISE

LES TOMBES DU PERE LACHAISE - PIERRE-JULES ET ERNEST BAROCHE
 
 
 
 
Les tombes de Pierre-Jules et Ernest Baroche
Pierre-Jules Baroche (1802-1871) et Ernest Baroche (1829-1870) ont leurs tombes dans la quatrième division du cimetière du Père Lachaise. Le buste d’Ernest est l’œuvre de A. Courte.
 
 
Pierre Jules Baroche, né à La Rochelle (France) le 18 novembre 1802 et mort à Jersey (Îles Anglo-Normandes) le 29 octobre 1870, est un avocat et homme politique français Ministre présidant le Conseil d'État du 30 décembre 1852 au 23 juin 1863. Reçu avocat en 1823, il plaida avec succès dans plusieurs affaires retentissantes, notamment dans le procès des Messageries françaises contre les Messageries royales et les Messageries générales. Gustave Louis Chaix d'Est-Ange, Philippe Dupin, Delangle plaidèrent pour les Messageries royales. Les Messageries françaises, dont Baroche était l'avocat, perdirent leur procès devant la Cour de Lyon, mais Baroche devint célèbre. Deux fois élu bâtonnier de l'Ordre des Avocats, bâtonnier de l'ordre en 1846, il se lança, sous Louis-Philippe, dans l'opposition Libérale. Élu député de la Charente-Inférieure l'année suivante, il fait partie de l'opposition dynastique, prend part à l'organisation des Banquets destinés à obtenir une modification des conditions du cens électoral et signe l'acte d'accusation contre le ministère Guizot et Duchâtel, lui-même implanté dans le Sud du département. En avril 1848, il est élu à l'Assemblée nationale et vote avec les Conservateurs.
 
Ernest Baroche est un haut fonctionnaire et homme politique français du Second Empire né à Paris le 23 août 1829 et mort au Bourget (Seine-Saint-Denis) le 30 octobre 1870. Fils de Pierre Jules Baroche (1802-1870), ministre de la Justice de Napoléon III, il devient maître des requêtes au Conseil d'État, puis fut nommé Directeur du Commerce Extérieur au ministère de l'Agriculture. Il siégea au Corps législatif de 1852 à 1870 comme représentant de la 4e circonscription de Seine-et-Oise (Mantes-la-Jolie). Il s'occupa d'industrie et fut propriétaire de sucreries. En 1862 il rencontra la courtisane Jeanne de Tourbey dont il tombe éperdument amoureux et avec laquelle il se serait fiancé; à sa mort accidentelle, il lui laissa l'énorme somme de 800 000 francs-or - équivalente à 2,4 millions euros - ce qui lui permit à celle-ci d'accéder à la haute société et d'épouser le comte Victor Edgard de Loynes, officier carabinier démissionnaire. En collaboration avec Frédéric Hankey et Edmond Duponchel, il est l'auteur du roman érotique, L'École des biches ou Mœurs des petites dames de ce temps, publié anonymement entre 1860 et 1870. En septembre 1870 son père, fort compromis avec le régime impérial déchu ayant fui en Grande-Bretagne puis à Jersey (où il mourra le 29 octobre), il s'engagea dans la garde mobile en 1870 avec le grade de commandant. À la tête du 12e bataillon des Mobiles de la Seine, le 30 octobre au Bourget, il est blessé à l'œil par un caillou mais refuse de se laisser soigner, se contentant d'un bandeau, et repart au combat; c'est en traversant la cour du 24, rue de(s) Flandre(s) qu'il est tué par une balle reçue en plein cœur.
 
Adresse
Boulevard de Ménilmontant
75020 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.861417
Longitude : 2.393383
 
Comment s'y rendre
Métro : Père Lachaise (lignes 2, 3),
Bus : 61/69 arrêt Père Lachaise devant l’entrée principale pour les bus se dirigeant vers la banlieue, arrêt Auguste Métivier pour les bus se dirigeant vers Paris centre. Marcher ensuite le long du mur du cimetière donnant sur le boulevard de Ménilmontant, pour rejoindre l’entrée principale.
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 20ème arrondissement
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 20ème arrondissement.
Retrouvez d’autres articles portant sur les tombes du Cimetière du Père Lachaise.

Liens externes sur ce sujet
 
Sources
Divers Internet
Photo R.Desenclos 2016