Aide à la recherche / Ambassades

AMBASSADES

Les ambassades


Cette liste est une forme d'aide à la recherche. Les articles concernant les ambassades sont classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : AMBASSADES

L'ANCIENNE AMBASSADE DU TEXAS
 
 
L'ancienne ambassade du Texas
 
 
La révolution texane commença en octobre 1835 lors de la bataille de Gonzales qui opposa les troupes anglo-américaines aux troupes mexicaines.
 
 
L'automne fut marqué par plusieurs escarmouches et affrontements. Le 7 novembre 1835, les représentants des diverses colonies texanes se réunirent à San Felipe de Austin et déclarèrent vouloir défendre la constitution mexicaine de 1824. Ils mirent en place un gouvernement provisoire et élurent un parlement. En 1835-1836, Samuel Houston fut nommé à la tête de l'armée texane pour mener la guerre d'indépendance. Le général mexicain Santa Anna décida de mener une expédition punitive destinée à anéantir la rébellion texane. Du 26 février au 6 mars, il mena le siège de Fort-Alamo, une ancienne mission de San Antonio occupée par les rebelles. Les 5 000 soldats mexicains finirent par venir à bout des insurgés et entrèrent dans le fort. La bataille fit environ 200 morts du côté des Texans, dont le célèbre Davy Crockett. Les survivants furent capturés et exécutés sur ordre de Santa Anna. La répression s'abattit et l'armée mexicaine se livra à des pillages qui ne firent que souder les colons américains. Les hommes tombés à Fort Alamo devinrent rapidement des héros pour les Texans qui souhaitaient ardemment prendre leur revanche. Pendant ce temps, le 2 mars à Washington-on-the-Brazos, les 59 délégués texans de la Convention de 1836 signèrent une déclaration d'indépendance vis-à-vis du Mexique. L'affrontement final eut lieu le 21 avril 1836, à la Bataille de San Jacinto : Sam Houston conduisit l'armée du Texas (environ 900 hommes) à la victoire contre une partie de l'armée mexicaine du général Santa Anna qui fut capturé peu après la bataille. Celui-ci dut signer les traités de Velasco le 14 mai 1836 établissant l’indépendance du Texas. Samuel Houston devint le premier président de la République du Texas, qui fut officiellement reconnue par le gouvernement américain en mars 1837, mais pas par celui du Mexique. En 1837, Sam Houston installa la capitale de la République du Texas dans une ville nouvelle qui porta son nom, avant qu'elle fût transférée à Austin en 1839. Le jeune État eut du mal à assurer ses frontières et demanda donc son rattachement aux États-Unis. Le Texas devint un État des États-Unis en 1845. La plupart des Texans étaient favorables à l'union de leur République à celle des États-Unis. L'urgence du rattachement au puissant voisin se fit sentir lorsque les troupes mexicaines prirent San Antonio le 11 septembre 1842. Une milice dirigée par Matthew Caldwell délivra finalement la ville. Cependant, les abolitionnistes américains voyaient d'un mauvais œil l'entrée du Texas, un État esclavagiste, dans l'Union. Ces réticences furent levées lorsque James K. Polk devint président des États-Unis en 1844. Le 29décembre1845, le Congrès américain vota l'admission du Texas comme État des États-Unis. Washington ne cacha pas ses intentions de fixer la frontière du Texas sur le Rio Grande (et non sur la rivière Nueces) et d'annexer la Californie mexicaine. D'autre part, les Américains réclamaient au gouvernement mexicain des indemnités en compensation des pertes qui eurent lieu au cours des révolutions mexicaines. Ces facteurs, ajoutés à la perte du Texas, déclenchèrent la guerre américano-mexicaine de 1846-1848.
 
Adresse
1, Place Vendôme
75001 PARIS
 
GPS 
Latitude : 48.866803
Longitude : 2.328745
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Tuileries (ligne 1)
Bus : 72, arrêt Rivoli-Castiglione
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur
Le 1e arrondissement.
D’autres articles concernant Les Ambassades peuvent vous intéresser.
Retrouvez d'autres articles consacrés aux Vestiges de Paris
 
Liens externes sur ce sujet
-
 
Sources
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2011