Aide à la recherche / Boutiques et Commerces

LES MAGASINS ET COMMERCES

Boutiques et Commerces

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les magasins et commerces sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : MAGASINS ET COMMERCES

LA LIBRAIRIE SHAKESPEARE & CY
La librairie Shakespeare
Shakespeare and Company est une librairie indépendante située dans le 5e arrondissement. Shakespeare and Company sert à la fois de librairie et de bibliothèque spécialisée dans la littérature anglophone. L'étage sert aussi de refuge à des voyageurs, connus comme « tumbleweeds », hébergés en échange de quelques heures de travail dans la librairie chaque jour.
La librairie Shakespeare Toujours très fréquentée, le détour vaut le coup d’œil. On pourra admirer, outre les livres omniprésents, les recoins du rez-de-chaussée, mais aussi, à l’étage, les lits qui permettent aux hébergés de séjourner en toute tranquillité, le piano, le local avec machine à écrire, l’ordinateur sur able devant la fenêtre du premier étage avec vue sur Notre-Dame, ainsi qu’une kitchenette. Les jeunes routards lettrés séjournent ici durant deux à trois semaines. Nourris et logés, ils donnent un peu de leur temps à la librairie en échange du service rendu. Ce nom vient d'une autre librairie, du même nom, tenue autrefois par l'Américaine Sylvia Beach, située au 8 rue Dupuytren (de 1919 à 1921), puis au 12 rue de l'Odéon (de mai 1921 à 1941). Cette librairie fut considérée, pendant l'entre-deux-guerres comme le centre de la culture anglo-américaine à Paris. Elle était souvent visitée par des auteurs appartenant à la « Génération perdue », tels qu'Ernest Hemingway, Ezra Pound, F. Scott Fitzgerald, Gertrude Stein et James Joyce. Considéré comme étant de haute qualité, le contenu de la librairie reflétait les goûts littéraires de Sylvia Beach. Shakespeare and Company, tout comme ses habitués littéraires, sont continuellement mentionnés dans Paris est une fête d'Hemingway. Les clients pouvaient acheter ou emprunter des livres comme le controversé L'Amant de lady Chatterley de D. H. Lawrence, interdit en Angleterre et aux États-Unis. En 1951, une autre librairie anglophone fut ouverte à Paris, sous le nom de « Le Mistral », au 37 rue de la Bûcherie, par l'Américain George Whitman. Le magasin devint rapidement un centre de la culture littéraire. C'est à la mort de Sylvia Beach en 1962, que le nom de la librairie fut changé en Shakespeare and Company. La fille de George Whitman, Sylvia, reprend la boutique en 2001. Elle a su donner un second souffle à la librairie en organisant plusieurs festivals culturels, qui remportent un franc succès. Par exemple, tous les deux ans depuis 2003 se tient le Festival and Co qui fait se rencontrer à Paris les écrivains anglophones en vogue et à découvrir. La librairie est également devenue un asile pour les écrivains qui souhaitent rester pour quelques nuits. En contrepartie, il faut respecter certaines conditions : lire un livre par jour; aider deux heures à la boutique; pour finir, rédiger une page autobiographique en y joignant une photo. Sylvia est aujourd’hui à la tête de 400.000 pages rédigées par les écrivains de passage.
La librairie Shakespeare

Adresse 
37, rue de la Bûcherie
75005 PARIS

GPS
Latitude : 48.852593
Longitude : 2.347208
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Saint-Michel (lignes B, C et 4)
Bus : 24/47 arrêts Notre-Dame-Quai de Montebello ou Petit-Pont

A voir dans les environs
La librairie Shakespeare
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.

Naviguer sur la carte Paris 5ème et découvrir les environs

Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles portant sur : Boutiques et Commerces
Vous souhaitez accéder à d'autres articles sur le 5ème arrondissement.
Cet article fait également de Paris insolite où vous retrouverez d'autres articles insolites
 
Sources
Wikipedia
Photo R. Desenclos 2013/2014