Aide à la recherche / Hôtels Particuliers

 LES HOTELS PARTICULIERS

Les Hôtels Particuliers 

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les hôtels particuliers sont classés par ordre alphabétique.
Attention : lorsque deux liens sont possibles, il y en a un pour l'hôtel proprement dit qui est le nom de l'hôtel et l'autre qui est le nom de l'article dans laquelle il est cité, comme une rue par exemple. Dans ce cas, le soulignement est interrompu entre les deux liens.


Lire la suite : HOTELS PARTICULIERS

L'HÔTEL DE LA MARINE / MARINE HOTEL

 
L'Hôtel de la Marine
 
 

Construit entre 1757 et 1774, le bâtiment a, dès l'origine, appartenu entièrement à la Couronne. Il fut d'abord affecté au Garde-Meuble, dont les galeries étaient ouvertes au public tous les premiers mardis de chaque mois de la Quasimodo à la Saint-Martin (entre Pâques et la Toussaint) entre 9 heures et 13 heures.
 
 
Il abritait également plusieurs appartements dont le logement de l'intendant du Garde-Meuble – d'abord Pierre Élisabeth de Fontanieu (1767-1784) puis Marc-Antoine Thierry de Ville-d'Avray (1784-1792) –, une chapelle, une buanderie, une bibliothèque, des ateliers et des écuries. Il fut pillé pour ses armes par les émeutiers parisiens le matin du 13 juillet 1789. Plus tard dans l'année, il accueillit le ministère de la Marine : en effet, lorsque le gouvernement dut rejoindre Louis XVI forcé de quitter Versailles pour s'installer au palais des Tuileries, le secrétaire d'État à la Marine, César Henri de La Luzerne, fut accueilli au Garde-Meuble par son cousin Thierry de Ville d'Avray. Sous la direction de l'amiral Decrès, le ministère développa ensuite considérablement ses bureaux, jusqu'à occuper tout le bâtiment.
L'hôtel a été libéré le 30 juin 2015 et les personnels ont été déplacés sur le nouveau site construit Porte de Sèvres, dans le 15e arrondissement, destiné à regrouper tous les services civils et militaires de Défense nationale. Il fut un temps envisagé que l'État, propriétaire du bâtiment, l'affecte à l'accueil de réceptions publiques et privées, jusqu'en novembre 2010 où l'État lance un appel à candidature pour le confier, par bail, à un opérateur privé. Néanmoins, le président de la République, Nicolas Sarkozy, nommait le 5 février 2011 l'un de ses prédécesseurs, Valéry Giscard d'Estaing, à la tête d'une commission chargée de se pencher sur l'avenir du bâtiment. La commission rendit son rapport en septembre 2011, et proposa que le bâtiment reste la propriété de l'État. L'avenir du site est confié au Centre des monuments nationaux. En 2017, après deux ans de travaux, il sera ouvert au public ; 4 000 m2 seront visitables (dont les salons d'apparat et les appartements datant du XVIIIe siècle) et 8 000 loués à des entreprises. Un passage sera ouvert au rez-de-chaussée entre la rue Royale et la rue Saint-Florentin, donnant accès à des boutiques, à une librairie et à trois restaurants. L'ouverture des salles au public permettra d'accéder à la colonnade, aux salons d'apparat et aux espaces associés à l'histoire de la marine. Le bâtiment a une superficie totale de 5 440 m², dont 4 000 m² de surface bâtie, et ne compte pas moins de 553 pièces dont le fameux « salon des Amiraux ».
 
Built between 1757 and 1774, the building has, from the beginning, belonged entirely to the Crown. He was first assigned to the Garde Meuble, whose galleries were open to the public every first Tuesday of each month from Quasimodo up to St. Martin (between Easter and All Saints) between 9 a.m. and 1 p.m.. It also had several apartments which housed the intendant of the Garde-Meuble - first Pierre-Elizabeth de Fontanieu (1767-1784) and Marc-Antoine Thierry de Ville d'Avray (1784-1792) - a chapel, laundry facilities, a library, workshops and stables. It was plundered for its weapons by the rioters in Paris on the morning of July 13, 1789. Later that year he received the Department of the Navy: indeed, when the government had to join Louis XVI forced to leave Versailles and moved to the Tuileries Palace, the Secretary of State for Marine, Cesar Henri de La Luzerne, greeted by his cousin Thierry de Ville d'Avray. Under the leading of Admiral Decres, the Department then developed considerably its offices to occupy the entire building. They left in june 2015 and after refurbishing, the building will reopen in 2017. The building has a total area of 5 440 m², 4 000 m² of floor space, and no fewer than 553 rooms including the famous "Admirals room ».
Adresse
2
, Place de la Concorde     
75008 PARIS
 
GPS 
Latitude : 48.866675
Longitude : 2.322942
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Concorde (lignes 1, 8)
Bus : 24/42/52/72/73/84/94/ arrêts Place de la Concorde
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 8ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur
le 8ème arrondissement.
D'autres articles portant sur
Les Hôtels particuliers peuvent vous intéresser.
 
Liens externes sur ce sujet
-
 
Sources
Wikipedia
Photo Richard Desenclos 2010