Aide à la recherche / Hôtels Particuliers

 LES HOTELS PARTICULIERS

Les Hôtels Particuliers 

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les hôtels particuliers sont classés par ordre alphabétique.
Attention : lorsque deux liens sont possibles, il y en a un pour l'hôtel proprement dit qui est le nom de l'hôtel et l'autre qui est le nom de l'article dans laquelle il est cité, comme une rue par exemple. Dans ce cas, le soulignement est interrompu entre les deux liens.


Lire la suite : HOTELS PARTICULIERS

L'HÔTEL POZZO DI BORGO
 
 
L'Hôtel Pozzo di Borgo
 
 
Il fut commandé par le président du Grand Conseil au Parlement de Paris, François Duret, à l’architecte Pierre Cailleteau dit « Lassurance » (1655-1724).
 
 
Lassurance commence la construction à partir de 1706. Au gré de ses occupants successifs, l’hôtel s’est d’abord appelé hôtel de Maisons, du nom de Claude de Longueil, marquis de Maisons qui l’acquiert en 1707. Puis en 1732, il entre dans la famille de Soyecourt et prend le nom d’hôtel de Soyecourt. La distribution et les décors intérieurs sont transformés en 1749-1751 par Pierre Mouret pour Louis-Armand de Seiglières de Belleforière, marquis de Soyecourt. On doit notamment les boiseries sculptées du grand salon, de toute beauté, à Jacques Verbeckt. Portail de 1783-1784 longtemps attribué à Claude-Nicolas Ledoux. Au moment de la Révolution, l’hôtel est confisqué et affecté au ministère des cultes sous l’Empire. En 1815, les Soyécourt le récupère et ses descendants le vendent en 1824 au duc Pierre de Blacas. En 1836, ce dernier le vend au comte Charles Pozzo di Borgo (1764-1842), aristocrate corse, notoirement ennemi de Napoléon Bonaparte, qui deviendra diplomate au service de la Russie. C’est ce personnage qui a laissé son nom à l’hôtel.  L'hôtel est remanié au xixe siècle par Joseph-Antoine Froelicher pour la famille Pozzo di Borgo. Les Pozzo di Borgo ont conservé leur hôtel jusqu’en 2010 et louèrent longtemps des appartements au couturier Karl Lagerfeld qui en fit sa résidence parisienne. L’hôtel a été acquis par le gouvernement du Gabon pour la somme astronomique d’environ 100 millions d’euros le 21 avril 2010. Il n’est malheureusement pas ouvert à la visite.
Adresse
43, rue de l’Université
75007 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.8581
Longitude : 2.325993
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Solferino (ligne 12)
Bus : 63/69/83/84/94 arrêt Solferino-Bellechasse
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur
Le 7ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Hôtels particuliers peuvent vous intéresser.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les cultures étrangères.
 
Liens externes sur ce sujet
-
 
Sources
Dictionnaire Historique des rues de Paris
Photo R.Desenclos 2013