Aide à la recherche / Hôtels Particuliers

 LES HOTELS PARTICULIERS

Les Hôtels Particuliers 

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les hôtels particuliers sont classés par ordre alphabétique.
Attention : lorsque deux liens sont possibles, il y en a un pour l'hôtel proprement dit qui est le nom de l'hôtel et l'autre qui est le nom de l'article dans laquelle il est cité, comme une rue par exemple. Dans ce cas, le soulignement est interrompu entre les deux liens.


Lire la suite : HOTELS PARTICULIERS

L'HÔTEL DE SAINT-FLORENTIN

L'Hôtel de Saint-Florentin

 

L’entrée de l’hôtel Saint-Florentin se trouve au 2 de la rue éponyme. Une imposante façade donne toutefois sur la rue de Rivoli, au 254/256. Ce sont les derniers numéros de cette rue. Il donne donc aussi sur la Place de la Concorde. Sa construction débuta en 1767 et les travaux furent achevés en 1769.

 

 

À la mort du comte de Saint-Florentin, l'hôtel passa au duc de Fitz-James puis, en 1787, à la duchesse Del Infantado. En 1793, on y établit la section des Tuileries de la manutention de salpêtre. En 1812, l'hôtel fut acheté à Joseph de Hervas par Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord. En 1814 et 1815, l'hôtel de Saint-Florentin, mis un temps à la disposition du tsar Alexandre Ier de Russie, fut le cadre des tractations menées par Talleyrand en vue du retour des Bourbons. C'est là que Talleyrand mourut en 1838. L'hôtel fut aussitôt acquis, en juillet 1838, par James de Rothschild. Dans les années 1860-1870, Alphonse de Rothschild y fit effectuer d'importantes transformations par les architectes E. Petit et Léon Ohnet. Après la Seconde Guerre mondiale, l'hôtel fut loué en 1948 par la famille Rothschild au gouvernement des États-Unis qui y installa en 1949 le George C. Marshall Center, destiné à gérer le plan Marshall pour la reconstruction de l'Europe. L'hôtel accueillit également la première mission américaine auprès de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN). L'hôtel fut acheté par les États-Unis le 14 novembre 1950. Entre 1979 et 1984, il fut restauré par l'architecte Hugh Newell Jacobsen, assisté des décorateurs Barroux et Robert Carlhian. L'hôtel a longtemps abrité divers services de l'ambassade des États-Unis en France. L'hôtel de Saint-Florentin a été soigneusement restauré de nouveau entre 1999 et 2007 grâce notamment à la fondation américaine World Monuments Fund Europe et France. La section consulaire américaine a quitté les lieux au printemps 2007. Le cabinet Jones Day occupe aujourd’hui les lieux et s'est engagé à conduire de nombreux travaux visant à transformer l'hôtel en bureaux fonctionnels tout en respectant et préservant sa valeur historique. Les travaux ont démarré début septembre 2008 et se sont achevés début 2010.

 

Adresse
254 rue de Rivoli
75001 PARIS

GPS

Latitude : 48.866455
Longitude : 2.323855

 

Comment s'y rendre
Métro : Concorde  (lignes 1, 8, 12)
Bus : 24/42/52/5372/84/94 arrêt Concorde

 

Plan

 

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 1er et découvrir les environs 

Liens 
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 1er arrondissement

D’autres articles concernant les Hôtels particuliers sont disponibles.

Par ailleurs, cet article est rattaché au circuit : Le long de la rue de Rivoli.

 

Liens externes sur ce sujet
http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%B4tel_de_Saint-Florentin 

 

Sources
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2011