Aide à la recherche / Hôtels Particuliers

 LES HOTELS PARTICULIERS

Les Hôtels Particuliers 

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les hôtels particuliers sont classés par ordre alphabétique.
Attention : lorsque deux liens sont possibles, il y en a un pour l'hôtel proprement dit qui est le nom de l'hôtel et l'autre qui est le nom de l'article dans laquelle il est cité, comme une rue par exemple. Dans ce cas, le soulignement est interrompu entre les deux liens.


Lire la suite : HOTELS PARTICULIERS

L'HÔTEL DE GANAY

L'Hôtel Ganay


Construit en 1896-1898 par l'architecte Ernest Sanson pour le marquis Jean de Ganay et la marquise née Berthe de Béhague. « La marquise de Ganay, née de Béhague, grande dame d'une grande bonté, et qui montrait un goût infini — il arrivait que les officiels des Beaux-Arts eux-mêmes sollicitassent son avis pour telle acquisition qui devait enrichir l'un de nos musées — avait un hôtel où se pouvait voir un rare ensemble du XVIIIe siècle.



Son salon fut un des plus selects de Paris et se signalait par le fait qu'on y rencontrait, entre autres personnalités, toute l'aristocratie du sport, M. de Ganay — qui possédait une écurie de courses — étant un fervent des jeux de plein air. Aujourd'hui (en 1953), cet hôtel n'est plus, où la charité, les arts et le sport vivaient en parfaite harmonie. On y travaille à de savantes formules chimiques pour la fabrication de couleurs industrielles qui sont bien loin des délicats pastels qui ornaient les murs de l'hôtel de Ganay. ». Depuis 1965, l’hôtel de Ganay appartient à l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture. Le marquis Jean de Ganay (1861-1948) est un officier de cavalerie et homme politique ; il présidera la société d’encouragement à l’élevage du cheval français. En 1897, l’architecte des grandes familles, Ernest Sanson, est chargé de bâtir son hôtel particulier sur l’avenue Georges V. Il réalise ici l’une des plus belles demeures de la Belle Epoque. Le rez-de-chaussée est marqué par des arcades surbaissées dans lesquelles prennent place des ouvertures, sommées de mascarons de têtes d’hommes et de femmes. Le premier étage est percé de baies cintrées surmontées de bas-reliefs ; il imite le style Louis XVI. A l’intérieur, la décoration est en partie réalisée en 1912 par René Sergent, autre architecte de prédilection chez l’aristocratie. La rampe de l’escalier monumental est inspirée de celle de l’Ecole militaire. L’escalier se déploie sous deux coupoles superposées. Des aigles déployés ornent les écoinçons de la coupole creuse, dont les arcades reposent sur des cariatides. Autour de la coupole, les murs du palier sont décorés de peintures. On y remarque une vue du château de Courances, propriété des Ganay. Les salons conservent des cheminées anciennes et des lambris du XVIIIe siècle. De manière très singulière, les cuisines de l’hôtel se situent au second étage, au lieu du rez-de-chaussée ou du sous-sol, emplacements plus habituels.

Adresse 
9, avenue George V

Paris 75008

Plan



Comment s'y rendre
Métro : Alma-Marceau (ligne 9)
Bus : 42, 63, 72, 80, 92 arrêts Alma-Marceau

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.

Naviguer sur la carte Paris 8ème et découvrir les environs.

Liens
Vous souhaitez être informés sur d'autres sites du 8ème arrondissement.
Vous désirez en savoir plus sur les Hôtels particuliers.
Retrouvez d'autres articles concernant Le Monde Public - Organismes Publics

Liens externes sur ce sujet
-


Sources

Paris Promeneurs
Photo Wikipedia