Aide à la recherche / Hôtels Particuliers

 LES HOTELS PARTICULIERS

Les Hôtels Particuliers 

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les hôtels particuliers sont classés par ordre alphabétique.
Attention : lorsque deux liens sont possibles, il y en a un pour l'hôtel proprement dit qui est le nom de l'hôtel et l'autre qui est le nom de l'article dans laquelle il est cité, comme une rue par exemple. Dans ce cas, le soulignement est interrompu entre les deux liens.


Lire la suite : HOTELS PARTICULIERS

L'HÔTEL DE CLERMONT-TONNERRE

L'Hôtel de Clermont-Tonnerre


A l’intérieur, certaines pièces, dont les boiseries du XVIIIe siècle ont été remontées lors de la construction. A l’origine, cet hôtel est bâti en 1880 pour la famille Laurent dans le style néo-renaissance. Il est ensuite habité par le comte Raoul Chandon de Briailles (1850-1908), directeur de la célèbre maison de champagne Chandon-Moët fondée par sa famille, et son épouse, Blanche de Clermont-Tonnerre (1856-1944).


Le 4 juin 1912, Blanche de Clermont-Tonnerre, vêtue en rajah et coiffée du turban à aigrette blanche organisa un bal persan qui fit date dans le Paris mondain. Réputée pour son élégance, la comtesse de Clermont-Tonnerre eut une certaine influence sur la mode de son époque. Elle inspira notamment le couturier Paul Poiret et contribua au succès de l’orientalisme. Par la suite l’hôtel est occupé par la maison de couture de Lucile Manguin, puis par une galerie de tableaux. En 1978, le couturier Pierre Cardin en fait l’acquisition et le fait soigneusement restaurer les intérieurs. Sa maison de couture y est établie de 1988 à 1994. De 1994 à 2006, le rez-de-chaussée est occupé par le magasin du grand antiquaire Maurice Ségoura. L’hôtel de Clermont-Tonnerre abrite aujourd’hui le siège de la holding Artémis, propriété de l’homme d’affaires François Pinault et de son fils François-Henri Pinault. Axé sur la place François 1er, l’hôtel présente en plan la forme d’un trapèze. L’édifice s’inspire du style Louis XV avec ses grandes fenêtres cintrées et moulurées, dont les clefs sont décorées d’agrafes sculptées. Epousant la forme de la place, la façade principale est concave. Les trois grandes baies centrales sont en plein cintre et sommées de mascarons de femme. Le grand balcon reposant sur des consoles sculptées imite les ferronneries Louis XV. Curieusement, les pavillons situés aux angles sont couverts de hauts combles terminés en flèche, donnant à l’hôtel l’allure d’un petit château Louis XIII.

Adresse
7, Place François 1er
12, Rue François 1er
Paris 8ème

Comment s’y rendre

Métro : Franklin D. Roosevelt (lignes 1 et 9)
Bus : 42/80 arrêt Montaigne/François 1er

Plan



Liens
Retrouvez d’autres articles concernant le 8ème arrondissement
D’autres articles portant sur les Hôtels particuliers peuvent vous intéresser

Liens externes
https://www.groupeartemis.com/
http://www.clermont-tonnerre.fr/fr/index.php?menu=maisons

Sources
Divers Internet
Photo R.Desenclos 2017