Aide à la recherche / Hôtels Particuliers

 LES HOTELS PARTICULIERS

Les Hôtels Particuliers 

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les hôtels particuliers sont classés par ordre alphabétique.
Attention : lorsque deux liens sont possibles, il y en a un pour l'hôtel proprement dit qui est le nom de l'hôtel et l'autre qui est le nom de l'article dans laquelle il est cité, comme une rue par exemple. Dans ce cas, le soulignement est interrompu entre les deux liens.


Lire la suite : HOTELS PARTICULIERS

L'HÔTEL DE CHENIZOT / HOTEL DE CHENIZOT

 

L'Hôtel de Chenizot

 

Au 51 de la rue Saint-Louis-en-l’île se trouvel’Hôtel de Chenizot. Cet hôtel particulier construit dans les années 1620 pour Pierre de Verton, comprend un corps de logis aligné sur la rue et un deuxième entre cour et jardin, qui s'étendait jusqu'au quai d'Orléans.

 

 

Transformé en 1719 par Jean-François Guyot de Chenizot, receveur généraldes finances à Rouen. Son architecture rocaille est toujours saisissante. La façade sur rue, en pierre, s'élève sur un rez-de-chaussée entresolé surmonté de deux niveaux couronnés par un étage sous combles. Son porche est à bossages vermiculés dotés d’une tête de faune rehaussé d’un balcon en fer forgé soutenu par des chimères à l’aspect terrifiant, réalisé par Pierre de Vigny en 1726. Il est surmonté par un balcon sinueux soutenu par deux consoles représentant des chimères et d'une tête de faune. Un fronton triangulaire orné de bas-reliefs couronne la baie de l'étage noble. On retrouve le même style de rocaille sur les façades des bâtiments sur cour. Escalier ancien documenté à cette adresse. En 1840, l’hôtel fut loué par l’Etat et devint la résidence à l’archevêché de Paris Mgr Affre. C’est d’ici que le 25 juin 1848, il se rendit place de la Bastille avec le désir de s’interposer entre les troupes et les insurgés. Il était sur le point de réussir sa mission de paix quand, malheureusement, une balle tirée d’une fenêtre lui brisa les reins. Il devait mourir deux jours après. L’année suivante, l’archevêché quitta l’hôtel et fut remplacé par une unité de gendarmerie et cela pendant douze ans, ce qui mutila sérieusement l’hôtel. Aujourd’hui la dégradation est visible ainsi que les traces d’un incendie dont il fut victime. Dans la seconde cour, une méridienne verticale déclinant de l’après-midi, en bon état donne l’heure de midi toute l’année – s’il y a du soleil, bien sûr. Elle date de 1730.

 

At 51 Rue Saint-Louis-en-l'Île is Chenizot Hotel. Dating from 1641, but transformed in 1719 by Jean-Francois Guyot de Chenizot, receiver general of finances in Rouen. Its rocky architecture is always striking. Its porch is bossed vermiculated with a head topped with a wrought iron balcony supported by the chimeras of a terrifying aspect. In 1840, the hotel was leased by the state and became the home to the Archbishop of Paris Mgr Affre. From here, June 25, 1848, he went up to the Bastille with the desire to mediate between troops and insurgents. He was on the verge of success in its peacekeeping mission, when, unfortunately, a bullet fired from a window shattered his back. He died two days later. The following year, the archbishop left the hotel and was replaced by a gendarmerie unit and that for twelve years, which severely mutilated the hotel. Today degradation is visible and traces of a fire which it was a victim. In the second court, a sundial declining in the afternoon, in good condition, gives the hour of noon during the whole year - if there is sun, of course. It has been built in 1730.

Adresse 
51, rue Saint-Louis-en-l’Île
75004 PARIS


GPS 
Latitude : 48.852160
Longitude : 2.355556


Comment s'y rendre
Métro : Pont-Marie (ligne 7)
Bus : 67 arrêt Île Saint-Louis


Plan


A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 4ème et découvrir les environs


Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 4ème arrondissement.
Cet article est lié à la catégorie Hôtels Particuliers.

 

 

Liens externes sur ce sujet
-

Source
Wikipedia
Dictionnaire historique des rues de Paris
Guide du Paris savant
Photo Richard Desenclos 2010