Aide à la recherche / Hôtels Particuliers

 LES HOTELS PARTICULIERS

Les Hôtels Particuliers 

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les hôtels particuliers sont classés par ordre alphabétique.
Attention : lorsque deux liens sont possibles, il y en a un pour l'hôtel proprement dit qui est le nom de l'hôtel et l'autre qui est le nom de l'article dans laquelle il est cité, comme une rue par exemple. Dans ce cas, le soulignement est interrompu entre les deux liens.


Lire la suite : HOTELS PARTICULIERS

L'HÔTEL DE SOUBISE

 

L'Hôtel de Soubise

 

Edifié de 1704 à 1708 par Nicolas-Alexis Delamair pour François de Rohan, prince de Soubise, il remplace deux hôtels antérieurs : celui du connétable Olivier de Clisson (fin du XIVème siècle) dont subsistent deux tourelles rue des Archives (derrière à gauche), et celui de la puissante famille des Guise.

 

 

Au XVIIIème siècle, le maréchal de Soubise y accueillit le concert des amateurs. La décoration intérieure conserve, au rez-de-chaussée, le salon du prince dans une petite rotonde édifiée par Boffrand, et à l’étage, l’appartement de la princesse avec la chambre d’apparat et le salon ovale aux peintures de Boucher et Natoire. Affecté aux Archives nationales en 1808, il abrite depuis 1867 le Musée de l’Histoire de France. Les Archives nationales sont une création de la Révolution française. Dès le 29 juillet 1789, le règlement de l’Assemblée nationale prévoit la conservation de ses documents écrits et la nomination d’un archiviste. Un décret de septembre 1790 sanctionné par Louis XVI officialise l’institution. Napoléon 1er s’intéresse de si près aux Archives de l’Empire qu’il ordonne en 1808 l’acquisition des palais des Rohan-Soubise. Le 15 février 1810, il vient même rendre une visite surprise au garde général Daunou et se déclare satisfait de l’installation provisoire effectuée dans l’hôtel de Soubise. Rêvant d’un dépôt central européen, l’empereur en pose la première pierre le 15 août 1812 dans l’île aux Cygnes. Son projet est abandonné sous la Restauration, mais, grâce à une patiente politique d’acquisitions et de travaux d’agrandissements, en 1941 les Archives s’étendent sur tout le quadrilatère de l’ancien « Chantier du Temple ». En 1983, Stanislas Fiszer remporte le concours pour la construction du Centre d’Accueil et de Recherche des Archives Nationales, inauguré en mars 1988.

Adresse
60, rue des Francs-Bourgeois
75003 PARIS

GPS
Latitude : 48.859952
Longitude : 2.357252

Comment s'y rendre
Métro : Hôtel-de-Ville (lignes 1-11)
Bus : 29, arrêt Archives-Rambuteau

Plan



A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 3ème et découvrir les environs

Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 3ème arrondissement
Cet article est lié à la catégorie Hôtels particuliers. 
D'autre part, se reporter à la catégorie Musées et Expositions.
Par ailleurs, retrouvez d’autres hôtels dans notre circuit : Les Hôtels du Marais (3ème)

Liens externes sur ce sujet
http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/
http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%B4tel_de_Soubise 

Sources
Le guide du promeneur à Paris 2009
Dictionnaire historique des rues de Paris 1985
Photo R. Desenclos 2010