Aide à la recherche / Hôtel des Invalides

L'HÔTEL DES INVALIDES
 
 
L'Hôtel des Invalides
 
 
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles se rapportant à l’Hôtel des Invalides sont facilement localisables grâce à cette liste. Cliquer sur le titre pour activer le lien vers l’article.

LIRE LA SUITE...HOTEL DES INVALIDES

L'HÔTEL DES INVALIDES - LES VICTOIRES DE NAPOLEON
 
 
Les Victoires de Napoléon
 
 
Dans la crypte du Dôme des Invalides, là où se trouve le tombeau de Napoléon on trouve, entourant le Tombeau, douze " Victoires " sculptées par James Pradier depuis 1843 jusqu’à sa mort, le travail ayant été terminé par son élève Lequesne en 1852.
Elles symbolisent les campagnes militaires de Napoléon. Les éléments sont inscrits à l’inventaire des monuments historiques. Quelques exemples :
  •     Victoire de la Campagne d'Italie, 1795
        Victoire de la Campagne de Syrie, 1799
        Victoire de la Campagne de Pologne, 1807
        Victoire de la Campagne d'Espagne, 1808
        Victoire de la Campagne d'Autriche, 1809
        Victoire de la Campagne de Saxe, 1813
        Victoire de la Campagne de France, 1814
        Victoire de la Campagne de Belgique, 1815
Pour en arriver là, trois arrêtés de 1843 lui confient le travail de figures adossées aux piliers entourant le sarcophage de Napoléon et destinées à rappeler les victoires de l'Empire. Le «  programme » général conçu par Visconti recommande au sculpteur de s’inspirer de l’Antiquité, d’avoir une grande conformité de lignes, et de se différencier seulement par « l’expression, l’agencement des draperies, et quelques attributs… ». De nombreux croquis sont élaborés, rendant compte de l’évolution de ce projet, source de déboires pour Pradier, victime de retards de paiement et malmené par Visconti. En avril 1847, cinq Victoires sont livrées mais ne donnent pas satisfaction à Visconti. En 1850, le statuaire reprend son travail et le termine, mais Visconti exige encore des modifications qui ne seront faites qu’après la mort du sculpteur par son élève Lequesne. Et, il fait détruire volontairement les modèles en plâtre. Ces douze Victoires ailées, hautes de 3,50 m, drapées à l’Antique, frappent par leur taille et leur allure semblable, individualisées par quelques détails de leur robe ou de leur coiffure et par les accessoires tenus dans leurs mains : palmes, couronnes, glaives ou trompettes. Soumises à l’architecture, elles font preuve d’une grande homogénéité dans un ensemble sculpté pour glorifier plus les actions civiles de Napoléon que les batailles dont les noms sont inscrits sur la mosaïque autour du sarcophage.
Adresse
Esplanade des Invalides
75007 PARIS
GPS
Latitude : 48.856502
Longitude : 2.312686
Plan


Comment s'y rendre
Métro : Invalides (lignes 8, 13), Varenne (ligne 13), Latour-Maubourg (ligne 8)
Bus : 69, arrêt Esplanade des Invalides
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 7ème arrondissement et découvrir les environs
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 7ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Invalides peuvent vous intéresser.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les statues diverses.
Par ailleurs, vous pouvez consulter la catégorie Les statues du 7ème arrondissement.
Liens externes sur ce sujet
-
Sources
Plaque historique
Divers Internet
Photo R.Desenclos 2015