Aide à la recherche / Monuments

MONUMENTS

Les Monuments

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les monuments sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : MONUMENTS

L'HÔTEL-DE-VILLE

 

L'Hôtel-de-Ville

 

En 1246, Saint-Louis créa la première institution municipale : les bourgeois élirent leur représentant auprès du pouvoir central, les échevins, dont le chef, appelé prévôt des marchands, fut celui de la puissante hanse parisienne.

De ce fait, le sceau des marchands de l’eau devint le sceau de cette institution. C’est la célèbre nef qui servait déjà d’emblème aux nautae parisiaci, aux nautes parisiens, et qui devait figurer sur les armoiries de Paris. Les membres de la hanse tenaient leurs réunions dans une maison commune, la maison de la Marchandise, située à l’actuel 20, rue Soufflot, qui prit, en 1246, le nom de parloir aux Bourgeois. Elle était installée entre l’église Saint-Leufroy et le Grand Châtelet, sur la Montagne Sainte-Geneviève. Etienne Marcel, alors prévôt des marchands, transporta, en 1357, le lieu de réunion de l’administration principale dans un hôtel de la place de Grève, appelé, à cause de ses arcades, la Maison aux piliers. Ce premier Hôtel-de-Ville se trouvait situé, comme l’actuel, sur le côté oriental de la place. C’était une construction à deux étages sur arcades, ornée de deux tourelles d’angle. Elle possédait une grande salle de réunion, d’environ dix mètres sur six et un grenier, dépôt d’armes des bourgeois. La « maison des piliers » est remplacée au XVIème siècle par un véritable palais. Cet hôtel fut reconstruit deux siècles plus tard : la partie sud sous François 1er et Henri II, de 1533 à 1551, et la partie nord sous Henri IV et Louis XIII, de 1606 à 1628, celle-ci d’après les plans de Dominique, dit le Boccador, Pierre Chambiges étant l’un des entrepreneurs. Des extensions sont ajoutées entre 1836 et 1850 tout en préservant la façade renaissance. Le 24 mai 1871, sous la Commune, installée à l’Hôtel-de-Ville depuis le mois de mars précédent, ce superbe édifice fut arrosé de pétrole, puis livré aux flammes qui le détruisirent complètement. Les archives et la bibliothèque de la ville connaissent le même sort. Les deux collections de l'état civil parisien antérieur à 1860 (de la ville et du greffe) sont à jamais perdues, la première dans l'incendie de l'Hôtel de ville et la seconde dans celui du Palais de Justice. Le bâtiment est reconstruit entre 1874 et 1882 sur les plans des architectes Théodore Ballu et Edouard Deperthes. La façade, de style néo renaissance, s'inspire largement de celle du bâtiment disparu. La place de Grève, rebaptisée place de l’Hôtel-de-Ville, le 19 mars 1803, est devenue un espace réservé aux piétons depuis 1982. Paris ayant connu diverses insurrections, l'hôtel de ville fut souvent le point de ralliement d'émeutiers, insurgés et révolutionnaires. D'Etienne Marcel à la Fronde, de la Révolution aux journées révolutionnaires de Juillet 1830 et Février 1848, de la Commune à la Libération de Paris, l'hôtel de ville est un lieu chargé d'histoire. Lieu de pouvoir où siège le Conseil de Paris et de prestige où sont reçus les hôtes du maire, l'Hôtel de Ville possède également aujourd'hui un espace dédié aux expositions.
Adresse
Place de l'Hôtel-de-Ville
75004 PARIS

GPS
Latitude : 48.856505
Longitude : 2.352404
 
Plan


Comment s'y rendre
Métro : Hôtel-de-Ville (lignes 1, 11)
Bus : 38/47/67/69/72/74/75/76/96 arrêt Hôtel-de-Ville

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 4ème et découvrir les environs.

Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 4ème arrondissement.
Cet article est lié à la catégorie Les Monuments
Il concerne également la catégorie Le Monde Public : Mairies.
 
Liens externes sur ce sujet
-

Sources
Wikipedia
Divers Internet
Photo R.Desenclos 2013