Aide à la recherche / Monuments

MONUMENTS

Les Monuments

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les monuments sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : MONUMENTS

LE PETIT PALAIS

Le Petit-Palais

Le Petit Palais est un monument historique de Paris, aujourd'hui utilisé comme musée des beaux-arts, qui fut construit à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1900 par l'architecte Charles Girault. Le Petit Palais est organisé autour d'un jardin semi-circulaire. Les lieux d'exposition sont situés au premier étage, le rez-de-chaussée étant consacré à l'origine aux bureaux et aux réserves.

 

La façade fait près de 150 m de long, centrée par un porche monumental surmonté d'un dôme. Des colonnes ioniques à volutes en diagonales en ornent la face principale ainsi que le péristyle semi-circulaire de la cour intérieure. Le décor est complété par de nombreux bas-reliefs. Charles Girault avait conçu des espaces uniquement éclairés par la lumière naturelle, créant verrières, coupoles transparentes et larges baies. La façade du Musée royal de l'Afrique centrale de Tervuren, en Belgique, également dessinée par Charles Girault, reprendra en partie la composition et les motifs du Petit Palais. L'architecture du Petit Palais ressemble très significativement à l'Opéra de Saïgon au Vietnam, ancienne capitale de l'Indochine française et construit lui aussi en 1900 (d'où cette ressemblance).La mosaïque, un des éléments du luxe, décoratif et résistant en outre, déroule ses motifs géométriques ou végétaux au sol des galeries, des pavillons, du hall d’entrée et du péristyle. Elle orne aussi, de belles fleurs aquatiques dorées sur fond bleu, la bordure des bassins du jardin intérieur. Ces mosaïques furent exécutées par Gian-Domenico Facchina (1826-1903), artisan natif du Frioul, formé à la restauration des mosaïques à Saint-Marc à Venise, puis à Saint-Martin-d’Ainay à Lyon. Sa nouvelle technique, la pose directe ou par inversion (assemblées par panneaux en atelier, les tesselles sont couvertes d’un papier fort puis transportées sur place et plaquées sur le ciment frais) lui assure un premier succès lors de l’Exposition Universelle de 1855, conforté par le chantier de l’opéra de Charles Garnier en 1867. Rapides à mettre en œuvre, peu coûteuses et de qualité, les mosaïques de Facchina se répandent alors en France et à l’étranger. L’œuvre parisien de Facchina est colossale, des décors de musées (Galliera, Grévin, Carnavalet) aux grands magasins (Le Printemps, Le Bon Marché), en passant par les galeries (Vivienne), les banques (Comptoir national d’Escompte), les lieux d’enseignement (lycée Louis-le-Grand, collège Chaptal) ou encore les théâtres (Antoine).


Adresse

2, avenue du Général Eisenhower
75008 PARIS


GPS

Latitude : 48.866092
Longitude : 2.314188




Comment s'y rendre

Métro : Champs-Elysées Clemenceau (lignes 1, 13)
Bus : 42/63/83/93 arrêt Champs-Elysées Clemenceau


A voir dans les environs

Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 8ème et découvrir les environs


Liens

Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 8ème arrondissement
Vous pouvez retrouver d'autres articles sur les Monuments
Cet article fait également partie de la catégorie Musées et expositions


Liens externes sur ce sujet

http://www.petitpalais.paris.fr/ 


Sources

Wikipedia
Paris Patrimoine
Photo R. Desenclos 2012