LE MONUMENT A JEAN MOULIN
 
 
 
 
Le Monument à Jean Moulin
Ce monument à la mémoire de Jean Moulin (1899-1943) a été sculpté par Georges Janclos (1933-1997) en 1984. Il se trouve dans les Jardins des Champs Elysées, près de l'avenue de Marigny. Les cinq bronzes qui le composent illustrent les Larmes, le Murmure de la Résistance, l’Emprisonnement muet, la Disparition et la Renaissance.
 
 
Jean Moulin, né le 20 juin 1899 à Béziers (Hérault) et mort le 8 juillet 1943 près de Metz (Moselle), est un haut fonctionnaire (préfet d'Eure-et-Loir) et résistant français. Refusant l'occupation nazie, il rejoint en septembre 1941, l'organisation de résistance la France libre à Londres en passant par l’Espagne et le Portugal. Il est reçu par Charles de Gaulle à qui il fait un compte rendu de l’état de la Résistance en France et de ses besoins, notamment financiers et en armement. À l'issue de quelques entretiens, il est envoyé à Lyon par Charles de Gaulle pour unifier les mouvements de la Résistance. Il est arrêté à Caluire-et-Cuire, dans la banlieue de Lyon, le 21 juin 1943 et conduit au siège de la Gestapo à Lyon où il est torturé ; il est ensuite transféré à la Gestapo de Paris. Il meurt dans le train qui le transporte en Allemagne peu avant le passage de la frontière, le 8 juillet 1943. Son décès est enregistré en gare de Metz. Il dirigea le Conseil national de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale. Il est souvent considéré comme l'un des principaux héros de la Résistance. Il est nommé général de brigade à titre posthume lors de la Libération, puis général de division en novembre 1946. Un cénotaphe lui est dédié au Panthéon où se trouvent les tombeaux des grands hommes de la République française. Son corps n'a jamais été identifié avec certitude, et l'urne transférée au Panthéon ne contient que les « cendres présumées de Jean Moulin ».
 
Georges Jeanclos, pseudonyme de Georges Jeankelowitsch, né le 9 avril 1933 à Paris et mort le 30 mars 1997 à Paris, est un sculpteur français. Après un apprentissage à Cusset dans l'Allier, chez le sculpteur Robert Mermet en 1947, Jeanclos intègre l'École nationale supérieure des beaux-arts de 1952 à 1958, et apprendra la mort de son frère aîné Gérard en 1956 tué pendant la guerre d'Algérie. Il obtient le Grand prix de Rome en 1959, et réside pendant quatre ans à la Villa Médicis dirigée par Balthus. En 1960, il épouse en premières noces Jacqueline Gateau avec laquelle il a trois enfants : Marc, Elisa et Emmanuel. Il rentre à Paris en 1964 et obtient un poste de professeur à l'École supérieure des beaux-arts du Mans de 1965 à 1966. Il est ensuite nommé, professeur à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Il fait connaissance de Mathilde Ferrer, qui deviendra sa seconde épouse.
 
Adresse
Avenue de Marigny  
75008 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.868128
Longitude : 2.314827
 
Comment s'y rendre
Métro : Champs-Elysées Clemenceau (lignes 1, 13)
Bus : 42/73 arrêt Champs-Elysées Clemenceau
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 8e et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 8e arrondissement.
Retrouvez d’autres articles concernant Les Statues et Sculptures diverses.
 
 
Sources
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2014