Aide à la recherche / Sculpteurs de Paris

LES SCULPTEURS DE PARIS

Les sculpteurs de Paris

Cet article est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les sculpteurs sont classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : SCULPTEURS DE PARIS

LES SCULPTEURS DE LA CAPITALE - MAURICE FERRARY
 
 
Le groupe sculpté La Seine et ses affluents
 
 
 
Maurice Ferrary, né à Embrun (Hautes-Alpes) le 8 août 1852, et mort le 24 novembre 1904 à Paris, est un sculpteur français, lauréat du prix de Rome en 1882.
 
 
Le père de Maurice Ferrary est propriétaire rentier à Embrun. La famille du sculpteur est originaire de la région de Côme en Italie et a fait souche dans les Hautes-Alpes. Son oncle, Barthélémy Ferrary, est député.Ses parents s'installent en région parisienne et remarquent sa passion pour les arts et en particulier la sculpture. Ils acceptent qu’il se présente au concours d’entrée à l’École des beaux-arts de Paris. Il y est admis dans l'atelier de Jules Cavelier. Il débute en 1875 au salon de la Société des artistes français en exposant son plâtre de Narcisse, puis son œuvre Charmeuse est récompensée par une mention honorable en 1878, ce qui le fait admettre comme sociétaire du Salon. Il expose à tous les Salons suivants et y connaît la notoriété. En 1881, il fait partie des quatre statuaires auxquels on commande la décoration de la façade du siège du Crédit lyonnais à Paris. En 1882, quelques mois avant la limite d'âge, il est obtient le grand prix de Rome de sculpture pour Saint-Sébastien percé de flèches, et séjourne à la Villa Médicis à Rome jusqu’en 1886. Il continue néanmoins à honorer ses commandes parisiennes. Il participe à l’Exposition Universelle de 1900 où il connaît un grand succès avec les cinq œuvres, dont Salammbô et Diane, qui lui valent l'attribution d’une médaille d’or. En juillet 1891, il est élevé au grade de chevalier de la Légion d’honneur puis, en décembre 1901, il se voit confier un poste de professeur de modelage à l’École des beaux-arts de Paris. Il meurt le 24 novembre 1904 à Paris. Ses obsèques ont lieu en l’église de Neuilly-sur-Seine. Il est enterré au cimetière du Montparnasse à Paris.
 
Madame de Stael (1881) : statue en pierre de deux mètres de haut, sur la façade latérale de l’Hôtel de ville de Paris.
Cariatide de la façade du siège central du Crédit lyonnais à Paris (1881), représentant une des Heures du Jour. Ces statues sont doublées dans la profondeur par des silhouettes en faible relief qui leur font écho. Ferrary est l'auteur de la cariatide située à l'extrémité droite de la façade.
La Seine et ses affluents (1898) : groupe en pierre situé à droite au pied de l’escalier d’honneur du Petit Palais à Paris.
Les Enfants Musiciens (1900), groupes en zinc situés au-dessus du porche de droite, cour du Petit Palais à Paris.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles sur les Sculpteurs de la capitale.
 
Sources
Divers Internet
Wikiphidias
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2011