Aide à la recherche / Sculpteurs de Paris

LES SCULPTEURS DE PARIS

Les sculpteurs de Paris

Cet article est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les sculpteurs sont classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : SCULPTEURS DE PARIS

LES SCULPTEURS DE LA CAPITALE - EMMANUEL FREMIET
 
 
 
 
La Renommée des Sciences
 
Sculpteur français (né à Paris le 6 décembre 1824, décédé à Paris le 10 septembre 1910), neveu du sculpteur François Rude, Frémiet fait son apprentissage du dessin avec la femme de son oncle, Sophie Frémiet.
 
 
Emmanuel Frémiet travaille chez Werner, peintre d'histoire naturelle et produit des dessins lithographiques relatifs à l'ostéologie comparée. Il est aussi employé à la Morgue pour peindre et masquer les taches sur la peau des cadavres. Tout ceci en suivant les cours de la Petite École d'art décoratif. Il finit par convaincre son oncle, François Rude, de l’admettre dans son atelier. Frémiet suit l’enseignement de François Rude, tout en croquant sur le vif les animaux du Jardin des Plantes. Il devient un fin connaisseur de l’anatomie animale. Il débute au Salon de 1843 avec une Gazelle. Il reçoit ses premières commandes, notamment celle de Napoléon III, pour une suite de cinquante-cinq statuettes reproduisant les différents uniformes de l'armée. Après une période découragement, Frémiet produit des œuvres marquantes et devient un grand sculpteur animalier : l’Homme de l'âge de pierre et le Dénicheur d’oursons (Jardin des Plantes), l’Eléphant (Musée d’Orsay), les Chevaux de la Fontaine des quatre parties du monde (en collaboration avec Jean Baptiste Carpeaux), les deux Lions du pavillon Lesdiguières, les Dianes avec animaux pour le palais du Louvre, les Renommées (Pont Alexandre III). Il exécute Jeanne d'Arc qui est érigée en 1874 rue de Rivoli. Puis cette statue est remplacée par une autre version de Frémiet, datant de 1899. La statue de Jeanne d’Arc a été reproduite à plusieurs reprises (Compiègne, Mirecourt, Nancy, Philadelphie, Melbourne). Frémiet n’est pas seulement un sculpteur animalier et les autres facettes de son talents se manifestent dans les statues dédiées à une personnalité : Simon Bolivar, le Grand Condé, Saint Louis, le Connétable Olivier de Clisson, Ferdinand de Lesseps (Canal de Suez), Duquesclin (Dinan), François Rude, Gabriel Fauré (gendre de Frémiet). Il reçoit nombre de récompenses lors des Salons et expositions : une médaille de troisième classe en 1849, une médaille de seconde classe en 1851, une médaille de troisième classe à l'Exposition universelle de 1855, une médaille de seconde classe à l'Exposition universelle de 1867, la médaille d'honneur en 1887, le titre de hors concours à l'Exposition universelle de 1889 et un grand prix à l'Exposition universelle de 1900. Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1860, officier en 1878, commandeur en 1896 et grand officier en 1900. Il devient professeur au Muséum en 1875. Il est élu à l'Académie des Beaux-Arts en 1892.
 
Artilleur à cheval. Exposition universelle de 1855.
Diane avec chiens. Palais du Louvre, Pavillon Denon. 1857.
Lions. Palais du Louvre, Guichets Lesdiguières. 1865.
Diane avec animaux. Palais du Louvre, Aile de Flore. 1870.
Homme de l'âge de pierre. Paris, Jardin des Plantes. Salon en 1872.
Porte-falot à cheval (XVe siècle). Hôtel de Ville de Paris. Salon de 1883.
Jeanne d'Arc (1412-1431). (second modèle ; statue actuelle). Paris, rue de Rivoli. 1889.
Tête de taureau. Exposition universelle de 1889.
Pélican gastronome. Bronze doré. Paris, Petit Palais. 1890.
Saint Georges. Salon de 1891 et Exposition universelle de 1900.
Le connétable Olivier de Clisson. Salon de 1892.
Loups pris au piège. Salon de 1894.
Renommée des Arts. Paris, Pont Alexandre III. 1900.
Renommée des Sciences. Paris, Pont Alexandre III. 1900.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles sur les Sculpteurs de la capitale.
 
Sources
Divers Internet
Wikiphidias
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2016