Aide à la recherche / SENAT

AIDE A LA RECHERCHE - LE SENAT
 
Le Sénat
 
 
Ceci est une liste des articles se rapportant au Sénat. Elle permet un accès rapide aux articles choisis.
 

Lire la suite : LE SENAT

LES STATUES DU SENAT - LE BUSTE DE GILBERT DE LA FAYETTE
 
 
Le buste de Gilbert de Lafayette
 
 
 
Le buste d’Oscar-Thomas-Gilbert du Motier de Lafayette (1815-1881) se trouve dans la Galerie des bustes du Palais du Luxembourg. C’est l’œuvre de Charles Bourgeois (1838-1886).
 
 
Oscar-Thomas-Gilbert du Motier, marquis de La Fayette (20 août 1815, Paris - 26 mars 1881, Paris), est un militaire et homme politique français. Fils de Georges Washington de La Fayette, il fut élève de l'École polytechnique (X 1833), passa à l'École d'application de Metz en 1835, en sortit officier d'artillerie, et fit brillamment plusieurs campagnes en Afrique. Oscar de La Fayette revint en France avec les épaulettes de capitaine et la croix de la Légion d'honneur. Élu, le 1er août 1846, comme candidat de l'opposition libérale, député du 2e collège de Seine-et-Marne (Meaux), il prit place à gauche, se montra partisan de la réforme électorale, et assista au banquet d'Annezin (1847), où il prononça un chaleureux discours. La révolution de février 1848, à laquelle il adhéra, le fit commissaire général de la République dans le département de Seine-et-Marne, dont il devint, le 23 avril 1848, le représentant à l'Assemblée constituante, élu le 2e sur 9. Son père avait été élu le 1er. Oscar de La Fayette vota avec la fraction la plus modérée du parti démocratique et soutint le gouvernement de Cavaignac. Le 13 mai 1849, il obtint sa réélection à la Législative, comme représentant de Seine-et-Marne. Là, il fit une opposition assez réservée à la politique présidentielle de Louis-Napoléon Bonaparte, et vota le plus souvent avec la minorité démocratique. Après le coup d'État du 2 décembre 1851, il donna sa démission d'officier d'artillerie et se tint à l'écart des affaires. Porté sans succès, sous l'Empire, aux élections de 1869 pour le Corps législatif, dans une circonscription de Seine-et-Marne, il rentra dans la politique active après la guerre. Élu, le 8 février 1871, représentant de Seine-et-Marne à l'Assemblée nationale, il s'inscrivit au groupe de la gauche républicaine, qu'il présida en 1872, appuya la politique « conservatrice républicaine » de Thiers. Un amendement dont il était l'auteur donna lieu à une vive discussion et fut finalement adopté par l'Assemblée : cet amendement (à la loi électorale) fixa à 21 ans l'âge de l'électorat municipal, comme celui de l'électorat politique. Il fut élu, le 13 décembre 1875, parmi les 75 sénateurs inamovibles élu par l'Assemblée nationale. Il continua de siéger, à la Chambre haute, dans le groupe de la gauche modérée. Il représentait le canton de Meaux au conseil général de Seine-et-Marne, dont il était le président, et avait été admis à la retraite comme officier, le 13 novembre 1871, avec le grade de chef d'escadron d'artillerie de l'état-major.
 
Le baron Charles-Arthur Bourgeois, né le 19 mai 1838 à Dijon, et mort le 11 novembre 1886 à Paris, est un sculpteur français, lauréat du prix de Rome en 1863. Charles-Arthur Bourgeois est admis à l'École des beaux-arts de Paris le 1er octobre 1857 dans les ateliers de Francisque Duret et de d’Eugène Guillaume. En 1862, il obtient le prix de la tête d’expression pour La Résignation. Il remporte le premier prix de Rome en 1863 pour La Mort de Nysus et Euryale. Dès 1863, Bourgeois expose régulièrement au Salon des artistes français. Il reçoit plusieurs médailles, notamment une médaille de troisième classe lors de l’Exposition universelle de 1878. Il reçoit des commandes de l'État. Il meurt le 11 novembre 1886 à son domicile parisien, au no 7 rue Stanislas. Il est enterré à Paris au cimetière de Montmartre.
 
Adresse
Sénat - Galerie des bustes
15, rue de Vaugirard
75006 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.849153
Longitude : 2.337359
 
Comment s'y rendre
Métro : Luxembourg (ligne B)
Bus : 21/27/38/82/84/85/89 arrêt Luxembourg
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 6ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 6e arrondissement.
D’autres articles concernant Le Sénat sont disponibles.
Par ailleurs, retrouvez d’autres statues dans la catégorie Les Statues du 6ème arrondissement.

Liens externes sur ce sujet
https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles-Arthur_Bourgeois
 
Sources
Divers Internet
Wikipedia
Photo R. Desenclos 2017