Aide à la recherche / Statues et Sculptures Diverses

LES STATUES DIVERSES

Les autres statues
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues et sculptures diverses sont classés par ordre alphabétique pour chaque lieu ainsi que pour les oeuvres isolées. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier. Cliquer sur le lieu recherché et la page détaillant les oeuvres apparaîtra.
 
 

Lire la suite : STATUES ET SCULPTURES DIVERSES

LES STATUES DE LA CHAPELLE SAINT-LOUIS DE LA SALPETRIERE - LA STATUE DE JACQUES LE MAJEUR
 
La statue de Jacques le Majeur
 
 
La statue de l’apôtre Jacques le Majeur se trouve dans la Chapelle Saint-Louis de la Salpetrière, au sein de l’hôpital éponyme.
 
 
Il est le frère aîné de l'apôtre Jean, et tous deux sont surnommés Boanerges, qui d'après l'évangile selon Marc veut dire « fils du tonnerre » (Mc 3,17). Une autre traduction possible serait « fils de la tourmente ». Ce surnom est une indication laissant supposer qu'ils prônent ouvertement l'usage de la violence contre les ennemis du Christ. Selon l'archéologue John Marco Allegro dont les théories sont contestées, cette étymologie hébraïque masque une transcription hébraïque de GEShPU -An- UR qui signifie « homme puissant (qui soutient) la voûte céleste », une évocation fantaisiste du stipe (pied) portant le pileus (chapeau), en termes cosmographiques, d'un champignon sacré, l'amanite tue-mouches objet d'un culte initiatique dans l'Orient de l'époque (plusieurs personnages bibliques se voient attribuer des noms inspirés des épithètes de l'amanite tue-mouches, tels Abel et Caïn, Jacob et Ésaû). En se fondant sur cette étymologie sémantique et sur le fait que certaines sectes gnostiques invoquaient ce champignon hallucinogène qui était supposé être le fruit défendu du jardin d'Eden, certains chercheurs ont émis l'hypothèse hautement spéculative que Jésus et ses proches s'adonnaient à la consommation de cette drogue qui était censée libérer l'âme. Saint Jacques est l'un des tout premiers disciples à suivre Jésus, et il est un de ses plus proches. Il participe, avec Pierre et Jean, à des événements importants : résurrection de la fille du chef de la synagogue, Transfiguration, la prière de Jésus au Mont des Oliviers. Cependant, à l'instar des autres apôtres, il abandonne Jésus quand celui-ci est arrêté. Enfin, Jacques est cité parmi les témoins de la troisième apparition de Jésus après sa mort, sur les bords du lac de Tibériade (épisode de la pêche miraculeuse rapporté par saint Jean). Jacques est le seul apôtre dont la mort est rapportée dans le Nouveau Testament : « Il (Hérode) fit périr par le glaive Jacques, frère de Jean. ».
 
Adresse  
47, boulevard de l’Hôpital
75013 PARIS
 
GPS  
Latitude : 48.838606
Longitude : 2.360810
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Gare d’Austerlitz (lignes 5/10)
Bus : 24/57/61/63/89/91 arrêt Gare d’Austerlitz
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives
Naviguer sur la carte Paris 13ème et découvrir les environs.
 
Liens
Vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 13ème arrondissement
Cette article concerne également la catégorie Statues et sculptures diverses.
Retrouvez d’autres articles concernant Les Statues du 13ème arrondissement.
 
 
Sources
Wikipedia
Photo R. Desenclos 2011