Aide à la recherche / Statues et Sculptures Diverses

LES STATUES DIVERSES

Les autres statues
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues et sculptures diverses sont classés par ordre alphabétique pour chaque lieu ainsi que pour les oeuvres isolées. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier. Cliquer sur le lieu recherché et la page détaillant les oeuvres apparaîtra.
 
 

Lire la suite : STATUES ET SCULPTURES DIVERSES

L'EGLISE SAINT-ETIENNE DU MONT - LA STATUE DE SAINTE GENEVIEVE
 
 
La statue de Sainte-Geneviève
 
 
La statue de Sainte-Geneviève se trouve sur la façade de l’Eglise Saint-Etienne du Mont, dans la niche de droite. Il s’agit de l’œuvre de Pierre Hébert (1804-1869).
 
 
Geneviève (née à Nanterre en 423, morte à Paris le 3 janvier 512 (ou en 502 selon d'autres sources) est une sainte française, patronne de la ville de Paris, du diocèse de Nanterre et des gendarmes. La forme issue du latin Genovefa est également employée et a donné le nom Génovéfain (religieux). Il s'agit de la latinisation du francique *Kenowīfa ou *Kenuwefa, nom germanique féminin constitué des éléments ken- « genre, race » (apparenté à kin en anglais) et wīf « femme » (apparenté à wife en anglais et Weibf en allemand). Fille unique de Severus, probablement un Franc romanisé, et de Geroncia d’origine grecque, elle aurait hérité en tant que fille unique de la charge de membre du conseil municipal (curia) détenue par son père, charge qu’elle aurait exercée tout d’abord à Nanterre, puis à Paris après son installation dans cette ville chez une « marraine » influente. Elle se voue très jeune à Dieu et est remarquée par saint Germain d'Auxerre et saint Loup de Troyes, qui passent par Nanterre en 429 (voir l’histoire de l’église Saint-Germain-de-Charonne), à l'occasion de leur voyage vers la province romaine de Bretagne (Grande-Bretagne actuelle). Elle mène une vie consacrée et ascétique, probablement dès ses seize ans.
 
Pierre Hébert, né le 31 octobre 1804 à Villabé, mort le 16 septembre 1869 à Paris, est un sculpteur français. Pierre Hébert est le neuvième enfant d'un couple de vignerons de Villabé, Denis Hébert, né à Villabé en 1788, et Marguerite Marie Graugis. Dans sa jeunesse, Pierre Hébert travaille d'abord comme garçon jardinier au Jardin des plantes de Paris, puis en tant qu'aide maçon, apprenant ainsi à poser des ornements sur les bâtiments. C'est à cette période qu'il découvre la sculpture. Pierre commence d’abord par réparer des rosaces, puis des bustes appartenant au baron Bosio, lui-même sculpteur, lequel encourage Pierre à poursuivre sans cette voie. Vers 1826, il rencontre Jeanne Planson, la mère de la sculptrice Hélène Bertaux, fille qu'elle eut d'un premier mariage. Pierre Hébert et Jeanne Planson ont ensemble un enfant, Pierre-Eugène-Émile Hébert (1828-1893), qui deviendra lui aussi sculpteur. Pierre Hébert entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1831, et commence à exposer ses œuvres à partir de 1836. Pierre Hébert meurt à Paris le 16 septembre 1869 à son domicile, Impasse du Moulin-Joli.
 
Adresse
Place Sainte-Geneviève
75005 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.846581
Longitude : 2.347596
 
Comment s'y rendre
Métro : Cardinal Lemoine (ligne 10)
Bus : 84 arrêt Panthéon, 89 arrêt Henri IV
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 5ème et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 5ème arrondissement
D’autres articles concernant Les Statues diverses peuvent vous intéresser.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les statues du 5ème arrondissement.
Retrouvez le diaporama consacré à l'Eglise Sainte-Etienne du Mont.
 
Sources
Wikipedia
Photo Richard Desenclos 2017