Aide à la recherche / Statues et Sculptures Diverses

LES STATUES DIVERSES

Les autres statues
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues et sculptures diverses sont classés par ordre alphabétique pour chaque lieu ainsi que pour les oeuvres isolées. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier. Cliquer sur le lieu recherché et la page détaillant les oeuvres apparaîtra.

Lire la suite : STATUES ET SCULPTURES DIVERSES

LES STATUES DU PALAIS DE JUSTICE - LE BUSTE DE DOMITIUS ULPIANUS
 
Le buste de Domitius Ulpianus
 
 
 
Le buste de Domitius Ulpianus (170-223), par Jean Barnabé Amy (1839-1907) se trouve dans la Galerie des Bustes de la Cour de Cassation, au Palais de Justice.
 
 
Les bustes de grands juristes de l’Antiquité ont été placés au- dessus des portes du secrétariat, ainsi qu’au-dessus de la porte permettant d’accéder au bureau du Premier président. Il date de 1877.
 
Domitius Ulpianus (~170 - 223) est un homme politique et juriste romain du début du IIIe siècle. Originaire de Tyr, Ulpien devait probablement être issu d'une bonne famille de citoyens romains. Il fut d'abord assesseur du préfet du prétoire Papinien, un autre juriste célèbre, sous Septime Sévère et Caracalla. Après l'assassinat de Caracalla en 217, le nouvel empereur Élagabal le chasse de Rome. Mais son successeur Alexandre Sévère le fait préfet de l'annone, puis préfet du prétoire en 222 : il est le principal conseiller de l'empereur. Impopulaire auprès de la garde prétorienne pour avoir diminué ses privilèges accordés par Élagabal, il fut tué sous les yeux d'Alexandre Sévère au cours d'un soulèvement de celle-ci fin 223.
 
Jean Barnabé Amy, né à Tarascon (Bouches-du-Rhône) le 11 juin 1839, et mort à Paris le 24 mars 1907, est un sculpteur français. Auteur du Tambour d'Arcole érigé à Cadenet en 1894, il compose notamment une série de masques mythologiques, religieux ou légendaires, d'anges ou de monstres. Jean Barnabé Amy est né à Tarascon d’une famille de paysans au pied de la Montagnette le 11 juin 1839. Tout en gardant les brebis, il sculpte dans le bois d’olivier divers objets, œuvrettes admirées de son entourage. Adolphe Druon, maire de la commune, obtient une bourse permettant au jeune artiste d’entrer à l’école des beaux-arts de Marseille. Dès la première année, il obtient les premiers prix de sculpture, dessin et architecture grâce auxquels il est admis à préparer le concours de l'École des beaux-arts de Paris, où il rentre en 1864 comme élève de Bonacieux et de Dumont. Il fait des débuts au Salon en 1868 où il remporte sa première médaille pour La Muse de Ponsard, bas-relief offert à la ville de Tarascon. Il y exposa chaque année jusqu’à sa mort : Le Remords (Lunel), La Béatitude, Les trois Félibres, Figaro (en collaboration avec Boisseau, ils obtiennent le premier prix au concours du journal quotidien éponyme' De Thou, Lamartine, des œuvres monumentales, mais aussi de nombreuses terres cuites, groupes allégoriques et plus de deux cents masques représentant des sujets mythologiques ou légendaires, dont la Tarasque. La plupart de ces œuvres sont conservées dans les musées d’Avignon, Montpellier, Arles et Marseille. Il est l'ami des Félibres provençaux Frédéric Mistral et Joseph Roumanille, puis Alphonse Daudet et Paul Arène, dont il a exécuté les portraits. Participant au mouvement de la Renaissance provençale, vice-président des Félibriges de Paris, il collabore à divers journaux régionaux comme La Cornemuse, L’Écho de Provence, Lou Viro-Souleù, Le mois cigalier. Son talent littéraire se révèle en 1899 lorsqu’il publie Tarascon par un tarasconnais, témoignage précieux sur la vie de la patrie de Tartarin au siècle dernier. Il décrit les richesses de la cité : monuments, lieux publics, fêtes et traditions, perçues par un sculpteur et poète passionné de sa ville natale. Mort le 24 mars 1907, Il est enterré à Tarascon et sur sa tombe un ami planta un olivier qui de nos jours encore n’est taillé que par un félibre.
Adresse
Boulevard du Palais
75001 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.855788
Longitude : 2.345096
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Cité (ligne 4)
Bus : 21/38/85/96 arrêt Palais de Justice
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 1er et découvrir les environs.
 
Liens
Vous souhaitez être informés sur d'autres sites du 1er arrondissement.
Vous désirez en savoir plus sur Les statues et sculptures diverses.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les statues du 1er arrondissement.
 
Liens externes sur ce sujet
http://fr.wikipedia.org/wiki/Palais_de_justice_de_Paris
https://www.courdecassation.fr/cour_cassation_1/visite_cour_11/premier_etage_14/galerie_bustes_78.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Barnab%C3%A9_Amy