Aide à la recherche / Statues de l'Hôtel-de-Ville

LES STATUES DE L’HÔTEL-DE-VILLE
Statues de l'Hôtel-de-Ville  
 
 
Cet article est une forme d'aide à la recherche. Les articles concernant les statues de l’Hôtel-de-Ville sont classés par ordre alphabétique.
 

Lire la suite : STATUES DE L'HOTEL-DE-VILLE

LA STATUE D'ANTOINE FRANCOIS DE FOURCROY
 
 
La statue de Fourcroy
 
 
 
La statue d’Antoine François de Fourcroy (1755-1809) se trouve au rez-de-chaussée, en retour du pavillon d'angle droit, sur la façade principale. Elle est l’œuvre de Jules Franceschi (1825-1893).
 
 
La statue de Fourcroy Antoine François Fourcroy ou de Fourcroy, né le 15 juin 1755 à Paris et mort le 16 décembre 1809 à Paris, est un chimiste français et un député à la Convention nationale. Fils d'un apothicaire de la maison du duc d'Orléans. Il perd sa mère alors qu'il n'a que sept ans. Des difficultés financières dans le commerce de son père l'obligent à quitter le collège d'Harcourt. Il travaille alors comme « gratte-papier » chez un commis du Sceau et apprend à écrire à des enfants. Il fait des études de médecine auprès de l'anatomiste Félix Vicq d'Azir (1748-1794), dont il est chargé de répéter son cours dès 1776. Il obtient en 1780 le titre de docteur, décerné par la Faculté de médecine. Il est remarqué par le chimiste Jean-Baptiste Bucquet (1746-1780), professeur de chimie à la faculté de médecine de Paris, et assiste aux cours de ce dernier. En 1784, il est choisi pour succéder à Pierre Joseph Macquer (1718-1784) comme lecteur de chimie au Jardin du roi, soutenu par Buffon qui le préfère à Berthollet. Ses cours lui valent une grande renommée. En 1783, il devient membre de la Société d'Agriculture et collabore à l'Encyclopédie méthodique. En 1787, il devient associé chimiste à l'Académie des sciences et membre de la Société linnéenne de Paris. Avec Berthollet, il est l'un des premiers à se convertir aux vues d'Antoine Lavoisier dont il aide à publier les écrits, notamment la Méthode rationnelle de nomenclature1. Bien que son nom apparaisse dans de nombreux écrits de chimie, de physiologie et de pathologie, seul ou comme coauteur, il est plutôt un enseignant et un administrateur qu'un véritable chercheur. Louis-Julien Franceschi, dit Jules Franceschi, est un sculpteur français d'origine italienne, né à Bar-sur-Aube le 11 janvier 1825, et mort à Paris le 1er septembre 1893. Son frère Jean-Paul-Paschal Franceschi, dit Paul Franceschi, est également sculpteur. Élève de François Rude, Jules Franceschi débute au Salon de 1848. On lui doit de nombreuses réalisations, notamment à Paris où il réalise La Pensée sur la façade de l'Opéra Garnier, La Peinture au jardin du Luxembourg ou la tombe de Miecislas Kamieński au cimetière Montmartre. On lui doit également certaines sculptures du palais du Louvre : Mars dans la Cour carrée, L'Histoire sur l'aile de Flore, La Science du pavillon des États ou le fronton du pavillon de Flore. Deux de ses statues sont également visibles sur les façades de l'hôtel de ville de Paris : l'une représentant Antoine-François Fourcroy, l'autre Marie-Thérèse Rodet Geoffrin. Il a également exécuté des bustes de nombre de ses contemporains, au nombre desquels Jacques Offenbach (monument funéraire à Paris au cimetière Montmartre), Émile Augier, Eugène Delacroix, Charles Gounod ou Victor Massé.
 
Adresse
Place de l'Hôtel-de-Ville
75004 PARIS

GPS
Latitude : 48.856505
Longitude : 2.352404
 
Plan


Comment s'y rendre
Métro : Hôtel-de-Ville (lignes 1, 11)
Bus : 38/47/67/69/72/74/75/76/96 arrêt Hôtel-de-Ville

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 4ème et découvrir les environs.

Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 4ème arrondissement.
Cet article est lié à la catégorie Les statues de l'Hôtel de Ville, mais aussi à celle des Statues du 4ème arrondissement.

Liens externes sur ce sujet

Sources
Wikipedia
Wikiphidias
Photo R.Desenclos 2013