Aide à la recherche / Statues de l'Hôtel-de-Ville

LES STATUES DE L’HÔTEL-DE-VILLE
Statues de l'Hôtel-de-Ville  
 
 
Cet article est une forme d'aide à la recherche. Les articles concernant les statues de l’Hôtel-de-Ville sont classés par ordre alphabétique.
 

Lire la suite : STATUES DE L'HOTEL-DE-VILLE

LES STATUES DE L'HÔTEL-DE-VILLE - LA STATUE DE JEAN-JACQUES BACHELIER
 
 
 
La statue de Jean-Jacques Bachelier
 
La statue de Jean-Jacques Bachelier (1724-1806) par Auguste Paris (1850-1915) se trouve sur la façade nord de l’Hôtel-de-Ville au second niveau.
 
 
Jean-Jacques Bachelier, né à Paris en 1724, et mort dans la même ville en 1806, est un peintre, écrivain et administrateur français. Élève de Jean-Baptiste Marie Pierre, (1714-1789), Jean-Jacques Bachelier est un artiste peintre de fleurs, d'animaux et de natures mortes. Il sera notamment renommé pour sa peinture de fleurs, genre peu pratiqué à l'Académie royale de peinture et de sculpture au milieu du XVIIIe siècle, ce qui lui vaudra une pension royale en 1749. Il est agréé à l'Académie en 1750, sur proposition de Jean-Baptiste Oudry. Il est admis en 1752 à l'Académie royale de peinture et de sculpture, en qualité de peintres de fleurs et obtient en 1763 le titre de peintre d'histoire. Bachelier est doté d'une grande curiosité pour les problèmes techniques. Il a redécouvert le secret de la peinture à la cire en 1755. En 1790, il inventa un nouveau blanc de plomb, et en 1793, un instrument pour la gravure au miroir. Bachelier utilisa sa technique de la peinture à la cire pour ses œuvres La Fable du cheval et du loup, disparu à Bailleul pendant la dernière guerre mondiale, ou pour La Résurrection de Jésus Christ, destinée à l'église de Saint-Sulpice de Paris et qui a disparu depuis la Révolution. La mode de la peinture à la cire s'éteint à la fin des années 1750. En 1755, il est nommé décorateur des Bâtiments du roi. Cette même année, marquée par la mort de Jean-Baptiste Oudry, Bachelier est salué comme son successeur et, à ce titre, reçoit de nombreuses commandes royales. Ses natures mortes attestent des influences diverses, et plus particulièrement, celle d'Oudry. Il participe avec Desportes et Oudry à la décoration du château de Choisy en 1757. En 1762, il réalise six grandes toiles pour le ministère des Affaires étrangères à Versailles, dont deux seront déposées à la Révolution. Elles disparaissent ensuite en 1872, et sont retrouvées en 1984 au musée de Villefranche-sur-Saône. Aujourd'hui, on peut recenser 178 peintures et dessins, de nombreux vases de Vincennes et de Sèvres parmi ses œuvres.
 
Auguste Paris, né à Paris le 3 janvier 1850 et mort à Colombes le 24 mars 1915, est un sculpteur français. Auguste Paris est l'élève des sculpteurs François Jouffroy et Jean-Alexandre-Joseph Falguière à l'École des beaux-arts de Paris. Une de ses œuvres les plus connues est le Monument à Danton, commandé pour le centenaire de la Révolution française et inauguré en 1891 au carrefour de l'Odéon à Paris. Auguste Paris est aussi sollicité par la ville de Villeneuve-sur-Lot dans le cadre de cette même commémoration pour réaliser L'Ère nouvelle, dite aussi La République, sculpture en bronze, qui est fondue sous le régime de Vichy. coltonIl se voit décerner une médaille troisième classe en 1876 pour Adonis mourant, une médaille de deuxième classe en 1880 pour Orphée et Eurydice, une médaille de première classe en 1882, une médaille d’or à l’Exposition universelle de 1889.
 
Adresse
Place de l'Hôtel-de-Ville
75004 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.856505
Longitude : 2.352404
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Hôtel-de-Ville (lignes 1, 11)
Bus : 38/47/67/69/72/74/75/76/96 arrêt Hôtel-de-Ville
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 4ème et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 4ème arrondissement.
Cet article est lié à la catégorie Les statues de l'Hôtel de Ville, mais aussi à celle des Statues du 4ème arrondissement.
 
 
Sources
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2013