LES STATUES DE L'HÔTEL-DE-VILLE - LA STATUE D'ARMAND-GASTON CAMUS
 
 
 
 
La statue d'Armand-Gaston Camus
La statue d’Armand Gaston Camus (1740-1804)  par Joseph-Tournois (1831-1891) se trouve la façade est de l’Hôtel-de-Ville au rez-de-chaussée.
 
 
Armand-Gaston Camus, né le 2 avril 1740 à Paris et mort le 2 novembre 1804 à Montmorency (Seine-et-Oise), est un avocat, jurisconsulte et homme politique français, qui joua un rôle important dans le déclenchement de la Révolution. Proche du mouvement janséniste, il participe activement à la Fronde parlementaire, contribue à la fondation du Club breton avec Le Chapelier, devient député du Tiers-état pour Paris avec Bailly et Guillotin, puis prend l'initiative de rédiger et de faire voter la Constitution civile du clergé, avec l'aide de Lanjuinais. Il est le fils de Pierre Camus, procureur au parlement de Paris. Membre du Société des amis de la constitution, Armand-Gaston Camus est rédacteur avec Bailly et Guillotin du Cahier de doléances de Paris où il demande la démolition de La Bastille, puis élu député du tiers état aux États généraux par la ville de Paris, le 13 mai 1789, l'un des premiers à prêter le serment du Jeu de paume. Élu président de l'assemblée constituante le 28 octobre 1789, il conserve cette fonction jusqu'au 11 novembre de la même année. Nommé, dès le 14 août 1789, archiviste à la Commission des archives de l'Assemblée constituante, il est à l'origine de la création des Archives nationales. Il conserve ces fonctions d'archiviste national et de bibliothécaire du corps législatif jusqu'à sa mort.
C'est lui qui collationne, fait imprimer et communique à ses collègues de la Convention nationale une liste de pensions secrètes payées par le Trésor royal appelée le Livre rouge. Armand-Gaston Camus se fait haïr par ses anciens clients, en rédigeant et en faisant voter la Constitution civile du clergé. Il fait également supprimer les annates versées à la papauté, et pousse à l'annexion du comtat Venaissin. Le 30 juillet 1791, il obtient la suppression des titres de noblesse. Élu à la Convention par le département de la Haute-Loire le 5 septembre 1792, il est en mission lors du jugement de Louis XVI, mais il écrit, le 13 janvier 1793, qu'il vote « la mort sans appel et sans sursis ». Dès son retour, il est nommé membre du comité de salut public.

Joseph Tournois, né à Chazeuil (Côte-d'Or), le 18 novembre 1831 et mort à Dijon (Côte-d'Or) en septembre 1891, est un sculpteur français. Élève de François Jouffroy et François Rude, Joseph Tournois est lauréat du premier grand prix de Rome de sculpture en 1857.
 
Adresse
Place de l'Hôtel-de-Ville
75004 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.856505
Longitude : 2.352404

Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Hôtel-de-Ville (lignes 1, 11)
Bus : 38/47/67/69/72/74/75/76/96 arrêt Hôtel-de-Ville
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 4ème et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 4ème arrondissement.
Cet article est lié à la catégorie Les statues de l'Hôtel de Ville, mais aussi à celle des Statues du 4ème arrondissement.
 
 
Sources
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2013