Aide à la recherche / Statues de l'Opéra

LES STATUES DE L’OPERA

Les statues de l'Opéra de Paris

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues et médaillons de l’Opéra-Garnier sont classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : STATUES DE L'OPERA

LES STATUES DE L'OPERA - LE CHANT
 
Les statues de l'Opéra - Le Chant
 
 
 
La façade de l’Opéra, éclairée par quatre grands candélabres en bronze, est élevée sur un perron de pierre. Elle offre un soubassement percé de sept arcades à plein cintre, dont les deux extrêmes sont en avant-corps. Entre les arcades centrales sont quatre statues du Drame, du Chant par Paul Dubois en 1870, de l'Idylle et de la Cantate, surmontées de médaillons représentant les profils de Bach, Haydn, Pergolèse et Cimarosa. Aux avant-corps on a placé quatre groupes : la Musique, la Poésie lyrique, le Drame lyrique et la Danse.
 
 
Sculpteur français (né à Nogent sur Seine (Aube) le 8 juillet 1827, décédé à Paris le 23 mai 1905), fils d’un notaire, Paul Dubois fait ses études à Paris, au lycée Louis le Grand. Il suit ensuite les cours de la Faculté de droit. Il s’éloigne du droit et s’engage dans l’étude de la sculpture, sans doute poussé par la proximité d’un grand oncle célèbre, Jean Baptiste Pigalle. Il est d’abord l’élève de Armand Toussaint, puis entre à l’Ecole des Beaux-arts en 1858. Dès 1857, il expose au Salon, sous le nom de Dubois-Pigalle. Il abandonne l’Ecole au bout d’une année pour aller se former à Rome, la situation de ses parents permettant de couvrir les frais d’un séjour en Italie, de plus de quatre ans. A Rome, il rencontre les sculpteurs Henri Chapu, Alexandre Falguière, le peintre Jean Jacques Henner et envoie au Salon de 1863, Saint Jean Baptiste et Narcisse, œuvres qui lui valent une médaille de deuxième classe. Durant son séjour en Italie et particulièrement à Florence, il est marqué par l’art de la Renaissance italienne. En 1865, de retour à Paris, il remporte un franc succès avec le Chanteur florentin. Il travaille pour les églises de la Trinité (Vierge) et pour l’Opéra de Paris (Le Chant). Il est l’auteur de nombreux bustes : Georges Bizet, Saint Saëns, Pasteur, le duc d’Aumale, Gound, Cabanel, le comte de Franqueville. Dubois exécute des œuvres monumentales comme la Statue équestre du connétable Anne de Montmorency, le Monument du général de Lamoricière, la statue de Jeanne d’Arc érigée à Reims en 1896 et accueillie avec enthousiasme. Il remporte la médaille d’honneur, à trois reprises : aux Salons de 1865 et de 1876, à l’Exposition universelle de 1878. Dubois est décoré du grand cordon de la Légion d’honneur, en 1896, par le président de la république, Félix Faure (à l’occasion de l’inauguration de Jeanne d’Arc à Reims).
 
Adresse
Place de l'Opéra
75009 PARIS

GPS
Latitude : 48.871351
Longitude : 2.332002
 
Plan

Comment s'y rendre
Métro : Opéra (lignes 3, 7, 8)
Bus : 20, 21, 22, 27, 29, 42, 52, 53, 66, 68, 81, 95 arrêt Opéra

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 9ème et découvrir les environs
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles sur le 9ème arrondissement.
Vous avez accès aux articles portant sur les Statues du 9ème arrondissement.
Cet article est lié à la catégorie Les Statues de l'Opéra-Garnier.

Sources
Wikipedia
Wikiphidias
Photo R. Desenclos 2013