Aide à la recherche / Statues de l'Opéra

LES STATUES DE L’OPERA

Les statues de l'Opéra de Paris

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues et médaillons de l’Opéra-Garnier sont classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : STATUES DE L'OPERA

LES STATUES DE L'OPERA - LE MEDAILLON DE CIMAROSA
 
 
Le médaillon de Cimarosa
 
 
Le médaillon de Domenico Cimarosa (1749-1801) orne la façade de l’Opéra Garnier. Commandé par Charles Garnier, il est l’œuvre de Charles Gumery.
 
 
Domenico Cimarosa est un compositeur italien, né le 17 décembre 1749 à Aversa (royaume de Naples), et mort le 11 janvier 1801 à Venise. Ses parents sont pauvres (le père est maçon et la mère fait des ménages), mais ils veulent lui donner la meilleure instruction possible. Lorsqu'ils s'installent à Naples ils l'envoient dans une école religieuse dépendant du monastère San Severo dei Patri Conventuali. Il y a là un organiste, le père Polcano, qui, frappé par les dons musicaux et l'intelligence du jeune garçon, prend à cœur de lui apprendre les bases de la musique ainsi que la littérature italienne, ancienne et moderne. Grâce à lui, Cimarosa est admis comme élève au conservatoire de Santa Maria di Loreto, où il reste onze années, étudiant particulièrement l'œuvre des grands compositeurs italiens. Il apprend le chant, le violon et les instruments à clavier. Grâce au castrat Giuseppe Aprile qui s'est pris d'amitié pour lui, il étudie les œuvres de Pergolese, Piccini et Sacchini. À 23 ans, Cimarosa commence sa carrière de compositeur avec un opéra-bouffe intitulé Le Stravaganze del Conte dont la première représentation a lieu en 1772 au Teatro dei Fiorentini de Naples. Cette œuvre est suivie la même année par Le Pazzie di Stelladaura e di Zoroastro, une farce marquée par l'humour et la fantaisie qui rencontre le succès. La renommée du jeune compositeur commence à se répandre dans toute l'Italie. On l'invite à Rome pour qu'il y produise un opéra pour la saison théâtrale de cette année-là. Ce fut une autre œuvre comique L'Italiana in Londra. Pendant les treize années suivantes, aucun fait marquant n'est à noter dans la vie et la carrière de Cimarosa, sinon qu'il écrit de nombreux opéras pour les différentes scènes italiennes, résidant à Rome, Naples ou là où l'appelle son travail. De 1784 à 1787, Cimarosa vit à Florence et se consacre entièrement à composer pour l'opéra de cette ville. Les œuvres de cette période sont nombreuses, principalement des opéras, comiques ou seria, des cantates, et d'autres compositions sacrées parmi lesquelles un très beau Requiem (Missa pro Defunctis), l'opéra seria Caio Mario, des oratorios bibliques Assalone, La Giuditta et Il Sacrificio d'Abramo, ainsi que Il Convito di Pietra et La Ballerina amante, opéra-comique créé à Venise et plus de 80 sonates pour clavecin dont 32 seront publiées pour la première fois à Paris par F. Boghen en 1926 ; elles obtiendront un grand succès.
 
Charles Gumery, né le 14 juin 1827, mort le 19 janvier 1871, est un sculpteur français. Né dans le quartier de Vaugirard à Paris, Charles Gumery grandit dans le village de Passy, aujourd'hui inclus dans le 16e arrondissement, où son père, Nicolas, est maître d'école. Élève d'Armand Toussaint, il obtient le prix de Rome de sculpture en 1850 et est pensionnaire à la Villa Médicis. Il devint l'un des sculpteurs les plus réputés du Second Empire. Il enseigne à l'École des beaux-arts de Paris. Plusieurs de ses œuvres ornent l'Opéra Garnier. Il a réalisé les 2 médaillons en bronze qui ornent la stèle de la sépulture d'André-Marie Ampère et de son fils Jean-Jacques, au cimetière Montmartre à Paris, ainsi que le médaillon qui orne la sépulture de son maître Armand Toussaint au Cimetière Montmartre. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur le 29 juin 1867. Charles Gumery meurt en 1871 des suites des privations subies pendant la commune de Paris. Il est inhumé au Cimetière de Montmartre où la stèle de sa sépulture est surmontée de son buste réalisé par le sculpteur Jean Gautherin, son élève.
 
Adresse
Place de l'Opéra
75009 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.871351
Longitude : 2.332002
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Opéra (lignes 7,8, 9)
Bus : 20, 21, 22, 27, 29, 42, 52, 53, 66, 68, 81, 95 arrêt Opéra
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 9ème et découvrir les environs
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles sur le 9ème arrondissement.
Vous avez accès aux articles portant sur les Statues du 9ème arrondissement.
Cet article est lié à la catégorie Les Statues de l'Opéra-Garnier.
 
Liens externes sur ce sujet
 
Sources
Wikipedia
Divers Internet
Photo R. Desenclos 2013