Aide à la recherche / Statues de l'Opéra

LES STATUES DE L’OPERA

Les statues de l'Opéra de Paris

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues et médaillons de l’Opéra-Garnier sont classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : STATUES DE L'OPERA

LES STATUES DE L'OPERA - LE BUSTE DE SCRIBE
 
 
Le buste de Scribe
Le buste d’Eugène Scribe (1791-1861) orne la façade sud-ouest de l’Opéra Garnier. Il a été commandé par Charles Garnier.
Eugène Scribe est un dramaturge et librettiste français, né le 24 décembre 1791 à Paris où il est mort le 20 février 1861. Fils d'un marchand de soieries, Augustin-Eugène Scribe naît le 24 décembre 1791 à Paris. Il suit des études secondaires au collège Sainte-Barbe avant de faire son droit. Passionné de théâtre, il a à peine dix-huit ans qu'il compose déjà, avec ses amis Casimir Delavigne, Henri Dupin, Charles-Gaspard Delestre-Poirson, des pièces de théâtre : Les Dervis (1811), L'Auberge ou les Brigands sans le savoir (1812), Thibault, comte de Champagne (1813), Le Bachelier de Salamanque, La Pompe funèbre (1815), lesquelles passent toutefois inaperçues. En 1815, une comédie intitulée Une nuit de la garde nationale, écrite en collaboration avec Delestre-Poirson, rencontre enfin le succès et lance une carrière dramatique qui coïncide avec la Restauration. Dès lors, ce sera pour Scribe une longue suite de succès. Grâce à de nombreux collaborateurs dont Germain Delavigne ou Jean-François Bayard qui épouse sa nièce, Scribe, qui est l'un des auteurs français les plus prolifiques et l'un des librettistes les plus féconds, compose près de cinq cents pièces : comédies, vaudevilles, drames, livrets d'opéras ou de ballets. Il publie également des romans, qui n'ont cependant pas autant de succès que ses ouvrages dramatiques. Élu à l'Académie contre de Salvandy le 27 novembre 1834 en remplacement de Antoine-Vincent Arnault, il est reçu le 28 janvier 1836 par Abel-François Villemain ; il vote contre l'admission de Victor Hugo. Il réside à Meudon au 23 route des Gardes au Château des Montalais. Il est le père putatif de Georges Coulon, vice-président du conseil d'État de 1898 à 1912. Il meurt le 20 février 1861 à Paris. Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris (division 35).
Adresse
Place de l'Opéra
75009 PARIS
GPS
Latitude : 48.871351
Longitude : 2.332002
Plan
Comment s'y rendre
Métro : Opéra (lignes 7,8, 9)
Bus : 20, 21, 22, 27, 29, 42, 52, 53, 66, 68, 81, 95 arrêt Opéra
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 9ème et découvrir les environs
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles sur le 9ème arrondissement.
Vous avez accès aux articles portant sur les Statues du 9ème arrondissement.
Cet article est lié à la catégorie Les Statues de l'Opéra-Garnier.
Sources
Wikipedia
Divers Internet
Photo R. Desenclos 2013