Aide à la recherche / Statues du Louvre

LES STATUES ET SCULPTURES DU LOUVRE

Les statues du Louvre
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues du Louvre sont divisés en deux rubriques « Statues individuelles » et « Statues des Ailes et Pavillons » classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : STATUES ET SCULPTURES DU LOUVRE

LA STATUE DE FRANCOIS EUDES, SIEUR DE MEZERAY
 
 
La statue de François Eudes, sieur de Mézeray
 
 
La statue de François Eudes, sieur de Mézeray (1610–1683) se trouve dans l’aile Turgot en retour, face à la cour du Carrousel, au Louvre. Elle est l’œuvre de Louis Joseph Daumas en 1857.
 
 
François Eudes, sieur de Mézeray né en 1610 à Ri et mort le 10 juillet 1683 à Paris, est un historien et historiographe français. Après avoir fait ses études à Caen, Mézeray vint à Paris, où son compatriote Des Yvetaux fut son protecteur et lui obtint un emploi de commissaire des guerres. Il se trouva en cette qualité aux deux campagnes de Flandre en 1635 et 1636. L’année suivante, il se livra à l’étude de l’histoire et, enfermé au collège Sainte-Barbe, travailla avec une si grande ardeur qu’il en tomba malade. Le cardinal de Richelieu s’intéressa à ce travailleur encore obscur et lui fit tenir une bourse contenant cinq cents écus d’or. En 1643, il publia le premier volume de son Histoire de France et en 1648, il entra à l’Académie française, en remplacement de Voiture. Durant la Fronde, il écrivit des pamphlets contre Mazarin ; les mazarinades qui parurent sous le pseudonyme de Saudricourt lui sont attribuées. Il fut néanmoins nommé historiographe du roi. La pension qu’il touchait à ce titre montait à quatre mille livres. Elle fut diminuée, puis supprimée par Colbert, à cause de la liberté avec laquelle Mézeray, dans son Abrégé chronologique, avait parlé des finances, des impôts et des traitants. Quoiqu’il touchât d’autres pensions de divers personnages, Mézeray, poussé par l’avarice, supplia le ministre, dans plusieurs lettres, de ne pas le priver de ses appointements, lui promettant de modifier les passages incriminés. Quand il vit ses démarches inutiles, plaçant dans une cassette le dernier terme de sa pension, il y joignit ce billet : « Voici le dernier argent que j’ai reçu du roi ; il a cessé de me payer et moi de parler de lui, soit en bien, soit en mal. »
Louis Joseph Daumas est un sculpteur français (né le 24 janvier 1801 à Toulon, décédé à Paris le 22 janvier 1887). Daumas étudie d'abord à l'atelier de l'arsenal de sa ville natale. Puis il s’installe à Paris et entre dans l’atelier de David d'Angers. Il est admis à l'École des Beaux-arts, le 18 novembre 1826. Il est rapidement surnommé le « Petit Puget », en raison de sa hardiesse et de sa fougue dans l’exécution des ses œuvres. Il expose au Salon à partir de 1833.
 
Adresse 
Louvre – Aile Turgot en retour
75001 PARIS

GPS
Latitude : 48.862152
Longitude : 2.335354
 
Comment s'y rendre
Métro : Palais-Royal (lignes 1 et 7) ou Tuileries (ligne 1)
Bus : 39 68 69 95 Arrêt Musée du Louvre
 
Plan


A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 1er et découvrir les environs.

Liens

Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 1er arrondissement.
D’autres articles concernant Les Sculptures du Louvre peuvent vous intéresser.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les statues du Louvre ou Les statues du 1er arrondissement.
Vous pouvez également être intéressés par des généralités sur le Louvre.
Par ailleurs, il existe un circuit en rapport avec cet article : une journée dans le 1er arrondissement.
 
Liens externes sur ce sujet
 
Sources
Wikipedia
Wikiphidias
http://louvre.sculpturederue.fr/page434.html
Photo R. Bataille 2013