LES STATUES DU LOUVRE - AILE NORD - LA STATUE DE BETHSABEE
 
 
 La statue de Bethsabée
 
 
La statue de Bethsabée par André Oudiné (1810-1887) se trouve en huitième position en partant de la droite au premier niveau de l’aile Nord de la Cour Carrée du Louvre. Elle date de 1859.
 
 
Bethsabée est l'épouse d'Urie le Hittite puis du roi David. Elle est la mère de Salomon. Son personnage apparaît dans le deuxième livre de Samuel, au chapitre 11, et dans le premier chapitre du livre des Rois. Le roi David, se promenant sur la terrasse de son palais, aperçoit Bethsabée en train de se baigner. Bien qu'il ait appris qu'elle était mariée à Urie, l'un de ses soldats partis assiéger une ville, il a une relation avec cette femme qui tombe enceinte et le lui fait savoir. David rappelle le mari de Bethsabée de la guerre pour qu'il dorme avec sa femme, mais celui-ci refuse. Le roi pousse alors le commandant de son armée, Joab, à lancer une attaque hasardeuse dans le but de faire périr Urie au combat : c'est ce qui arriva. Après la période de deuil, David épouse Bethsabée et l'enfant de leur union naît. Le prophète Nathan apprend alors à David que cette façon de faire a déplu à Dieu et qu'en châtiment, ce n'est pas ce fils aîné de David qui héritera du trône, mais un autre fruit de la semence que David a plantée en Bethsabée, au terme de luttes qui décimeront la famille royale. David implore le pardon de Dieu, l'enfant de Bethsabée tombe malade et David jeûne plusieurs jours, jusqu'au décès de l'enfant, le septième jour, ce que David interprète comme sa punition. David réconforte Bethsabée. Un nouvel enfant naîtra, appelé par David Salomon (pacifique). À la fin de la vie de David, Bethsabée alliée au prophète Nathan obtiendront du roi qu'il reconnaisse Salomon comme son héritier légitime et le fasse monter sur le trône d'Israël.
 
Eugène-André Oudiné, né à Paris le 1er janvier 1810, mort à Paris le 12 avril 1887, est un sculpteur, graveur et médailleur français. Eugène-André Oudiné a été l'élève de André Galle (1761-1844), de Louis Petitot (1794-1862) et de Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867). Il reçoit le premier grand prix de Rome de gravure en médailles en 1831. Il est l'auteur de plusieurs monnaies dont la pièce de 5 francs 1849 et 1850 en argent à la tête de Cérès de la Seconde République qui remplace l'écu au type Dupré de 1848. De 1837 à 1887 il fut le graveur officiel du Ministère des Finances. Il a également dessiné et gravé les timbres-télégraphe ainsi que les timbres pour journaux émis en 1868. Ses créations concernent également les timbres fiscaux : " Aigle de face " des timbres de dimension, " Aigle de trois-quart " des articles d'argent et des récépissés de chemins de fer, type " Chiffres " des timbres d'affiches, de connaissements, de copies, de quittances et type " Groupe allégorique " qui va servir pour les timbres fiscaux d'effets de commerce entre 1874 et 1885.
 
Adresse
Louvre – Cour Carrée – Aile Nord
75001 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.860836
Longitude : 2.338856
 
Comment s'y rendre
Métro : Palais-Royal (lignes 1 et 7) ou Tuileries (ligne 1)
Bus : 39 68 69 95 Arrêt Musée du Louvre
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 1er et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 1er arrondissement
D'autres articles sur les Statues et Sculptures du Louvre sont disponibles.
Retrouvez d’autre articles sur Les statues du 1er arrondissement.
Vous pouvez être intéressés par les généralités sur le Louvre.
 
Liens externes sur ce sujet
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bethsab%C3%A9e
https://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A8ne-Andr%C3%A9_Oudin%C3%A9

Sources
Wikipedia
http://louvre.sculpturederue.fr/page87.html  
Photo sur site