Aide à la recherche / Statues du Louvre

LES STATUES ET SCULPTURES DU LOUVRE

Les statues du Louvre
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues du Louvre sont divisés en deux rubriques « Statues individuelles » et « Statues des Ailes et Pavillons » classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : STATUES ET SCULPTURES DU LOUVRE

LES STATUES DU LOUVRE - AILE EST - LA STATUE DE BACCHANTE
La statue de Bacchante
 
 
La statue de Bacchante par Jean-Auguste Barre se trouve en huitième position à partir de la droite de l’Aile Est de la Cour Carrée du Louvre, au premier niveau. Elle date de 1854.
 
 
Les Bacchantes étaient des femmes qui célébraient les mystères de Dionysos-Bacchos. Les premières qui portèrent ce nom furent les nymphes nourrices de Bacchos qui le suivirent à la conquête des Indes. Elles couraient çà et là, échevelées, à demi nues ou couvertes de peaux de tigres, la tête couronnée de lierre, le thyrse à la main, dansant et remplissant l'air de cris discordants. Elles se répétaient fréquemment le cri « Évohé [archive] », comme pour rappeler les triomphes de Bacchos sur les Géants. La version masculine de la bacchante était appelée « bacchant ». Leur fête, appelée bacchanales, se célébrait autrefois principalement à Rome, mais aussi en Grèce et en Égypte. Euripide, dans la tragédie des Bacchantes, a laissé une description détaillée des servantes de Dionysos, au moment où elles vont célébrer les mystères de ce dieu, en proie à l'extase furieuse qu'il leur inspire. À la fin de cette pièce, Penthée est puni pour avoir résisté à Dionysos : les Bacchantes le déchirent avec un acharnement sauvage, y compris Agavé, la propre mère du jeune homme, qui dans son délire, brandit la tête de son fils qu'elle prend pour une tête de lion.
 
Jean-Auguste Barre dit Auguste Barre (Paris, 25 septembre 1811 - Paris, 5 février 1896) est un sculpteur et médailleur français. Il est le 20e graveur général des monnaies. Auguste Barre reçoit son premier apprentissage auprès de son père, le graveur en médailles Jacques-Jean Barre. Il perfectionne sa formation de sculpture auprès de Jean-Pierre Cortot, de modelage auprès de David d'Angers et suit l'enseignement du peintre Achille Devéria. Exposant au Salon de 1831 à 1886, il remporte dans la section de sculpture une médaille de deuxième classe en 1834, de première classe en 1840, puis est nommé au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur en 1852. Sans avoir concouru pour le Prix de Rome, Barre peut toutefois poursuivre une importante carrière officielle. À partir de 1835, il crée des portraits dont le genre familier et intimiste sera ultérieurement repris par la photographie. Réalisant pour le roi Louis-Philippe Ier le gisant de sa mère la Duchesse d'Orléans pour la chapelle royale de Dreux, sa renommée va croissant sous le Second Empire. N'exécutant pas moins de vingt-six bustes de Napoléon III et de nombreuses effigies de l'impératrice Eugénie, il fut, dans les années 1850, grâce à son talent habile mais peu porté à la critique, le portraitiste favori de la cour impériale dont il exécute également des portraits en médailles.
 
Adresse
Louvre – Cour Carrée – Aile Est
75001 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.859911
Longitude : 2.339345
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Palais-Royal (lignes 1 et 7) ou Tuileries (ligne 1)
Bus : 39 68 69 95 Arrêt Musée du Louvre
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 1er et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 1er arrondissement
D'autres articles sur les Statues et Sculptures du Louvre sont disponibles.
Retrouvez d’autre articles sur Les statues du 1er arrondissement.
Vous pouvez être intéressés par les généralités sur le Louvre.
 
Liens externes sur ce sujet
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bacchantes
 
Sources
Wikipedia
http://louvre.sculpturederue.fr/page124.html  
Photo sur site