Aide à la recherche / Statues du Louvre

LES STATUES ET SCULPTURES DU LOUVRE

Les statues du Louvre
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues du Louvre sont divisés en deux rubriques « Statues individuelles » et « Statues des Ailes et Pavillons » classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : STATUES ET SCULPTURES DU LOUVRE

LES STATUES DU LOUVRE - PAVILLON DENON - LES CARIATIDES
 
Les cariatides de gauche du Pavillon Denon
Les cariatides centre gauche du Pavillon DenonLes cariatides centre droit du Pavillon Denon
Les cariatides de droite du Pavillon Denon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les cariatides ornent le Pavillon Denon par groupe de deux. Elles soutiennent le fronton. Elles sont au nombre de huit. En partant de la gauche, elles sont respectivement l’œuvre de Jean-Louis Brian, Georges Jacquot, Auguste Ottin, Elias Robert.
 
 
Georges Jacquot, né à Nancy (Meurthe-et-Moselle) le 15 février 1794 et mort à Paris le 25 novembre 1874, est un sculpteur et graveur français. Il suit tout d’abord les cours de son père qui était sculpteur ornementaliste. Entré à l’école de l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1813, il est l’élève du peintre Antoine-Jean Gros et des sculpteurs François Joseph Bosio et Jules Ramey. En 1815, il obtient un troisième Prix de Rome de gravure en médaille avec « Mort d’Ajax ». Il expose par la première fois au Salon en 1817, année au cours de laquelle, il remporte le second Prix de Rome de sculpture (« Mort d'Agis, roi de Lacédémone ») ; il est couronné par le premier grand prix pour son œuvre "Caïn maudit, entendant la voix de l'Éternel" en 1820.Il séjourne à la Villa Médicis à Rome entre 1820 et 1825 ; il est présent au Salon, chaque année jusqu’en 1859 et il obtient une médaille de seconde classe en 1831 et une mention honorable en 1833. Il a été professeur de dessin à l’école des beaux-arts de Paris et on compte parmi ses élèves Pierre Hébert et Adolphe Itasse.
 
Auguste Ottin, né le 11 novembre 1811 à Paris, et mort le 8 décembre 1890 à Neuilly-sur-Seine, est un sculpteur français. Auguste Louis Marie Ottin est le fils d'Auguste Denis Victoire Ottin (né en 1787 à Paris), tourneur sur cuivre et bronze, et le père de Léon Auguste Ottin (né en 1836 à Paris), artiste peintre et verrier. Reçu à l'École des beaux-arts de Paris en 1825, Ottin devient l'élève de David d'Angers qui, engagé dans le courant romantique, lui apprend une sculpture libérée de l'académisme. Il obtient, conjointement avec Jean-Marie Bonnassieux, le second grand prix de Rome en sculpture de 1836 avec le relief Socrate buvant la cigüe. Le sculpteur part alors pour cinq ans à Rome comme pensionnaire de la Villa Médicis. Il expose au Salon dès 1841. Son parcours, jalonné de récompenses, lui ouvre la porte des commandes d'État et lui assure la célébrité. Celle-ci, une fois établie, permet à sa personnalité débridée de s'épanouir en réalisant des œuvres indépendantes. Ottin a travaillé dans tous les courants de son époque, à l'aise aussi bien dans le romantisme que dans le style éclectique avec des commandes d'État, ou en recourant aux allégories. En 1874, il particpe à la Première exposition des peintres impressionnistes dans les salons de Nadar à Paris. Auguste Ottin meurt le 8 décembre 1890 à la maison de retraite de la Fondation Galignani à Neuilly-sur-Seine.
 
Sculpteur français (né à Etampes (Etampes) le 6 juin 1821, décédé à Paris le 29 avril 1874), Elias Robert suit l’enseignement de David d’Angers et de James Pradier. Il commence à exposer au Salon de 1845. Il reçoit de nombreuses commandes pour la Palais du Louvre : Rabelais ; Jacques Cœur ; La Science ; L’industrie ; La Musique ; Phryné ; un groupe de Cariatides. Il travaille pour l’Opéra de Paris (Cariatides), le Théâtre du Châtelet (Drame), la gare d’Austerlitz (L’Agriculture : L’Industrie), le Conservatoire des Arts et Métiers (Vaucanson, Serres), le Tribunal du Commerce (La Loi), les Magasins Réunis (L’Agriculture – L’Industrie). Il est aussi l’auteur de la statue de Geoffroy Saint Hilaire (Etampes), du Maréchal Jourdan (Limoges) et de Pedro IV (Lisbonne, Portugal).
 
Jean-Louis Brian, né à Avignon (Vaucluse) le 21 novembre 1805, et mort à Paris en 1864, est un sculpteur français. Élève de David d'Angers, Jean-Louis Brian remporte, conjointement avec François Jouffroy, le premier grand prix de Rome de sculpture en 1832 pour sa statue Capanée foudroyé sous les murs de Thèbes.
 
Adresse
Louvre – Pavillon Denon
75001 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.860416
Longitude : 2.335482
 
Comment s'y rendre
Métro : Palais-Royal (lignes 1 et 7) ou Tuileries (ligne 1)
Bus : 39 68 69 95 Arrêt Musée du Louvre
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 1er et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 1er arrondissement.
D’autres articles concernant les Sculptures et statues du Louvre peuvent vous intéresser.
Vous pouvez être intéressé par d'autres articles portant sur Les statues du 1er arrondissement.
D'autres articles sur Les Cariatides peuvent vous intéresser.
Retrouvez aussi d’autres articles portant sur Le Louvre.
 
Liens externes sur ce sujet
 
Sources
Wikipedia
http://louvre.sculpturederue.fr/page105.html
Photo R.Bataille 2013