Aide à la recherche / Statues du Luxembourg

LES STATUES DU LUXEMBOURG

Les Statues du Luxembourg

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues du Luxembourg sont classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : STATUES DU LUXEMBOURG

LES STATUES DU LUXEMBOURG- LE BUSTE DE DOMINIQUE INGRES
 
Le buste de Dominique Ingres
 
 
 
Dominique Ingres (1780-1867) est un peintre français. Son buste est installé dans un médaillon sur la façade de l’Orangerie du Jardin du Luxembourg.
 
 
Il a été sculpté par Joseph Pierre Rambaud (1852-1893). Ce buste a été commandée par l'administration des Beaux-Arts en 1886 pour la décoration de la façade du Musée sur le jardin et a été mis en 1888.
 
Jean-Auguste-Dominique Ingres, né le 29 août 1780 à Montauban et mort le 14 janvier 1867 à Paris, est un peintre néo-classique français. Son père, le peintre et sculpteur Jean-Marie-Joseph Ingres, a favorisé ses penchants artistiques. Il entre en 1791 à l’Académie de Toulouse où il est formé par Jean Suau, puis se rend à Paris, en 1796, pour étudier sous la direction de Jacques-Louis David. Il s’éloigne de son classicisme par son dévouement à un idéal de beauté fondé sur de difficiles harmonies de lignes et de couleurs. Il peint le portrait d'amis ainsi que de Pierre-François Bernier, qu'il connaît de Montauban. Il remporte le prix de Rome en 1801 au cours de sa deuxième tentative, avec Les Ambassadeurs d'Agamemnon. En juin 1806, il se fiance avec Marie-Anne-Julie Forestier. En 1806, Ingres découvre à Rome, Raphaël et le Quattrocento, qui marquent définitivement son style. Ces années de travail sont les plus fécondes avec les nus, parmi lesquels La Baigneuse, les paysages, les dessins, les portraits et les compositions historiques. Il est en pleine possession de son art et son séjour à Rome est aussi l'occasion de tisser des liens amicaux avec les grands commis de l'administration impériale : le comte de Tournon et sa mère, Edme Bochet et sa sœur Cécile Bochet madame Henry Panckoucke, Hippolyte-François Devillers, le baron de Montbreton de Norvins. En France, cependant, ses toiles peintes en Italie ne plaisent pas. L’artiste décide alors de rester à Rome. Il se marie en 1813 avec Madeleine Chapelle (1782-1849), une jeune modiste habitant Guéret. Ingres réalisa dix portraits de sa femme. Mais le plus célèbre tableau sur lequel elle apparait est Le Bain turc. Madeleine pose pour l'odalisque aux bras levés qui s'étire au premier plan. Le tableau a été réalisé en 1862, après la mort de Madeleine. Elle fut peinte d'après un croquis qu'Ingres avait réalisé en 1818.
 
Pierre Rambaud, né le 20 avril 1852 à Allevard (Isère), et mort le 29 octobre 1893 à Paris, est un sculpteur français. Né dans une famille modeste, fils du plâtrier Jean-Baptiste Rambaud et de la couturière Agathe Rojon, Pierre Rambaud s'engage dans l'armée en 1870. Après la guerre de 1870, il effectue cinq ans de service militaire à Grenoble pendant lesquels il étudie la sculpture à l'école des beaux-arts de la ville, sous la direction d'Aimé Charles Irvoy, puis il est reçu à l'École des beaux-arts de Paris en 1878, où il est l'élève de François Jouffroy. Il suivra ensuite les cours d'Henri Chapu à l'Académie Julian à Paris. Atteint par la limite d'âge, il ne pourra poursuivre ses études malgré l'appui de son frère Jean-Baptiste Rambaud, du député Gustave Rivet et de l'avocat Sestier du Touvet. Ses revenus sont maigres et consistent en la subvention du département et de sa commune. Il fait la connaissance de Jeanne Étienne, une jeune femme fortunée, passionnée d'art et de littérature, plus connue sous son nom de plume Jeanne des Ayettes, qu'il épouse en 1887. Il se lie d'amitié avec l'écrivain Joséphin Peladan. Les œuvres déposées en 1896 par son épouse dans le but de créer un musée proche de l'hôtel des postes sont volées. En 2000, la municipalité d'Allevard restaure plusieurs de ses œuvres retrouvées dans les combles de l'école de la ville.
 
Adresse
Jardin du Luxembourg
75006 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.848346
Longitude : 2.334435
 
Comment s'y rendre
Métro : Luxembourg (ligne B)
Bus : 21/27/38/82/84/85/89 arrêt Luxembourg
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 6ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 6e arrondissement.
D’autres articles concernant les Statues du Luxembourg sont disponibles.
Par ailleurs, retrouvez d’autres statues dans la catégorie Les Statues du 6ème arrondissement.
 
 
Sources
Divers Internet
Wikipedia
Photo R. Desenclos 2017