Aide à la recherche / Statues du Luxembourg

LES STATUES DU LUXEMBOURG

Les Statues du Luxembourg

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues du Luxembourg sont classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : STATUES DU LUXEMBOURG

LES STATUES DU LUXEMBOURG - LE BUSTE DE JEAN-ANTOINE HOUDON
 
 
Le buste de Houdon
 
 
Le buste en marbre de Jean-Antoine Houdon (1741-1828) se trouve sur la façade gauche de l’Orangerie du Luxembourg. Il s’agit de l’œuvre d’Ernest-Eugène Hiolle (1834-1886).
 
 
Ce buste a été commandée par l'administration des Beaux-Arts en 1886 pour la décoration de la façade du Musée sur le jardin et a été mis en place en 1888.
 
Jean-Antoine Houdon, né le 25 mars 1741 à Versailles et mort le 15 juillet 1828 à Paris, est un sculpteur français. Il est l'un des plus importants sculpteurs du XVIIIe siècle. Réputé pour le rendu réaliste de ses œuvres, habile non seulement dans le travail en marbre, Houdon avait aussi un talent et aptitude pour façonner la terre, le plâtre et le bronze. On l'appelle souvent « le sculpteur des Lumières ». Sa mère était peintre et Jean-Antoine Houdon lui ressemblait beaucoup. Quant à son père, il était concierge à l'Académie royale de peinture et de sculpture à Paris. Après l'Académie, Houdon obtient en 1761 la bourse rétribuant le prix de Rome. Il arrive à Rome lorsque le classicisme florissant commence à détrôner le berninisme. Houdon étudie les œuvres de l'Antiquité et les artistes de la Renaissance comme Michel-Ange. Il apprend rapidement à combiner le réalisme avec l'idéalisme grec. Il séjourne à Rome de 1764 à 1768, date à laquelle il revient à Paris. L'Écorché, sculpté en 1767 avant son retour à Paris, est le premier succès d'Houdon. Celui-ci s'intéresse vivement à l'anatomie du corps humain et veut que ses œuvres soient fidèles à la nature. En 1771, Houdon devient membre de l'Académie royale, où il est nommé professeur le 24 janvier 1805, succédant à Pierre Julien. Son successeur sera Charles Dupaty en 1823. Il se marie en 1786 et a trois filles qui lui servent plusieurs fois de modèles.
 
Ernest-Eugène Hiolle est un sculpteur français, né à Paris le 5 mai 1834, et mort à Bois-le-Roi le 5 octobre 1886. Eugène-Ernest Hiolle étudie la sculpture à l’École académique de Valenciennes puis entre, en 1853, à l'École des beaux-arts de Paris où il est l'élève de Laurent Séverin Grandfils (1810-1902) et de François Jouffroy. Il obtient un second prix de Rome en 1856 et le premier prix de Rome en 1862. Son œuvre est inspiré de la mythologie gréco-romaine, il produit des bustes et des scènes allégoriques. Il travaille pour l'Opéra et pour l'hôtel de ville de Paris ainsi que pour le temple du Marais. On lui doit également le fronton de l'hôtel de ville de Cambrai. Professeur à l'École des beaux-arts de Paris, il y est le maître d'Antonin Carlès. Ernest-Eugène Hiolle est un des membres fondateurs de la Société des artistes français.
Adresse
Jardin du Luxembourg
75006 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.848353
Longitude : 2.333666
 
Comment s'y rendre
Métro : Luxembourg (ligne B)
Bus : 21/27/38/82/84/85/89 arrêt Luxembourg
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 6ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 6e arrondissement.
D’autres articles concernant les Statues du Luxembourg sont disponibles.
Par ailleurs, retrouvez d’autres statues dans la catégorie Les Statues du 6ème arrondissement.
 
Liens externes sur ce sujet
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Antoine_Houdon
 
Sources
Divers Internet
Wikipedia
Photo R. Desenclos 2017