LES ARCHITECTES DE LA CAPITALE

Architectes de la capitale

Cet article est une aide à la recherche. Il renvoie aux articles portant sur les Architectes de Paris. Le classement est effectué par ordre alphabétique des noms.

 

Lire la suite : ARCHITECTES DE LA CAPITALE

LES ARCHITECTES DE LA CAPITALE - PIERRE LE MUET

 

L'Hôtel d'Assy

Presque contemporain de François Mansart, le Muet (1591-1669) est resté fidèle à l’esprit classique dont Lemercier fut le précurseur. Né à Dijon en 1591, il est nommé architecte du roi en 1616, sous la régence de Marie de Médicis.

En 1632, il épouse Marie Autissier, fille de Jean Autissier, entrepreneur maître maçon parisien et promoteur, en 1607, du lotissement de larue Dauphinedans l'actuel VIe arrondissement de Paris. Non loin de là,rue Christine, les époux Le Muet sont propriétaires de deux maisons (actuels n° 2 et 6). Ils demeurent au6 jusqu'en 1669, année du décès de Pierre Le Muet.

On lui doit :

  •     Les plans de l’Eglise Notre-Dame des Victoires, Place des Petits-Pères, 2ème. Cette église était celle du couvent des Augustins déchaussés. Sa première pierre fut posée par Louis XIII en 1629. Les travaux durèrent plus d’un siècle et furent achevés par Sylvain Cartaud, qui bâtit la façade en 1740. L’Eglise reste le seul vestige du couvent.
  •    L’Hôtel de Saint-Aignan
  •    L’Hôtel Tubeuf, 16, rue Vivienne, 2ème. 1650-1655. Les pilastres de la façade reposent sur des socles d’une hauteur inhabituelle.
  •    L’Hôtel de l’Aigle ou de Chevreuse, 16, rue Saint-Guillaume, 7ème, 1659-1661. La partie gauche de la cour d’honneur comporte un mur renard.
  •    L’Hôtel d’Assy, 58bis, rue des Francs-Bourgeois, 3ème. 1642.
  •    L’Hôtel de Comans d'Astry construit pour Thomas de Comans d'Astry conseiller du roi, Quai de Béthune (18), 4ème.
  •    L’Hôtel Coquet (1639-1644), ultérieurement hôtel Desmarets, construit pour Jacques Coquet, trésorier de France, agrandi par Jacques Bruand en 1658-1661 puis transformé au xixe siècle ; rue Vivien, actuelle rue Vivienne  (18), Paris.

Et, ont disparu :

    L’Hôtel de Luynes, rue Saint-Dominique, 7ème. Edifié vers 1650, il fut détruit lors du percement du boulevard Raspail.
    L’Hôtel Jabach, 110, rue Saint-Martin, 4ème, construit en 1659 et détruit vers 1880.


Liens
Vous pouvez être intéressés par d’autres articles sur les Architectes de la Capitale.
Se faisant les articles inclus dans les catégories Architecture et Dictionnaire d’Architecture peuvent également vous intéresser.

Source
Dictionnaire visuel des architectes de la capitale
Photo R.Desenclos 2011 de l'Hôtel d'Assy, 3ème