LES ARCHITECTES DE LA CAPITALE

Architectes de la capitale

Cet article est une aide à la recherche. Il renvoie aux articles portant sur les Architectes de Paris. Le classement est effectué par ordre alphabétique des noms.

 

Lire la suite : ARCHITECTES DE LA CAPITALE

 LES ARCHITECTES DE LA CAPITALE - GERMAIN BOFFRAND

Germain Boffrand

 

Fils d’un architecte et sculpteur nantais, Germain Boffrand (1667-1754) devient le collaborateur de Jules-Hardouin Mansart avant de s’établir à son compte en 1699-1700.

 

 

Son œuvre est très importante et il a travaillé en Allemagne et en Lorraine. Germain Boffrand fut l'un des architectes majeurs du style Régence qu'il contribua à créer. Il contribua également à introduire en France le style rocaille en l'intégrant à l'architecture classique de la fin du règne de Louis XIV. Soucieux de conserver la monumentalité classique, il chercha à confiner l'ornementation rocaille dans les appartements intérieurs, où il l'utilisa avec une très grande maîtrise.

  • L’Hôtel Le Brun, 49, rue du Cardinal Lemoine, 5ème, construit vers 1700 pour Charles II Le Brun, neveu du célèbre peintre. Le fronton est orné des armoiries de Lebrun.
  • L’Hôtel de Torcy, 78, rue de Lille, 7ème, de 1714-1715. Germain Boffrand n’est pas responsable du portique pseudo-égyptien plaqué devant l’entrée en 1804. C’est Eugène de Beauharnais qui en est l’auteur, en souvenir de sa participation à la campagne d’Egypte. Cet hôtel est aujourd’hui la résidence de l’ambassadeur d’Allemagne.
  • L’Hôtel de Seignelay, 80, rue de Lille, 7ème, de 1714-1715.
  • La Bibliothèque de l’Arsenal, 1-3, rue de Sully, 4ème, de 1715-1725. Ce bâtiment constitue le seul vestige de l’Arsenal royal, qui s’étendait, au XVIème siècle, des rives de la Seine à la forteresse de la Bastille.
  • Le Pavillon sur jardin de l’Hôtel de Soubise, 60, rue des Francs-Bourgeois, 3ème, dont la construction fut menée par Germain Boffrand en 1735 après la disgrâce de Delamair, l’architecte du bâtiment principal.
  • L’Hôtel Amelot de Gournay, 1, rue Saint-Dominique, 7ème, de 1712. Ce bâtiment abrite aujourd’hui l’ambassade du Paraguay.
  • Les aménagements dans l’Hôtel de Mayenne, de 1709, 21, rue Saint-Antoine, 4ème.
  • Les aménagements du Petit Luxembourg, vers 1710.
  • Travaux de restauration du Palais de Justice, 1er, 1722.
  • Le Petit Hôtel de Villars, 118, rue de Grenelle, 7ème, de 1714.
  • Les plans de l’extension de l’Hôpital de la Salpetrière, 13ème, de 1729.
  • Les plans de la Chapelle de la Communion de l’Eglise Saint-Merri, 78, rue Saint-Martin, 4ème, de 1743.
  • Cathédrale Notre-Dame de Paris : restauration de la rosace sud du transept et réfection de la voûte de la croisée (1728-1729), restauration de la chapelle du Saint-Esprit(1746), porte du cloître (1748), 1er.


Bâtiments détruits
D’autre part l’Hospice des Enfants trouvés, donnant sur le parvis de Notre-Dame, de 1727.
L’Hôtel d’Argenson, puis la Chancellerie d’Orléans, entre la rue des Bons Enfants et la Palais-Royal, construit en 1707 et détruit en 1923.
La façade de l’Eglise de la Merci, 45, rue des Archives, en 1709.
Château de Roissy-en-France,17041715 attribué après recherches archéologiques.

Et également :


• Le puits et le réservoir de l’Hôpital de Bicêtre de 1733.
• Le Château d'Aulnois, à Aulnois-sur-Seille (1703),
• Le Château de la Favorite (1730-1734) à Lunéville pour Charles-Alexandre de Lorraine,
• Le Château de Lunéville (1708-1709), demeure des Ducs Léopold 1er de Lorraine et Stanislas Leszczynski,
• Le Château de la Malgrange (à Jarville-la-Malgrange près de Nancy; partiellement détruit), pour le duc de Lorraine et de Bar Léopold Ier,
• Projets (inachevés) pour le Palais Ducal de Nancy.
• Le Château de Commercy (Meuse) pour Charles Henri de Lorraine, Prince de Vaudémont et de Commercy,
• Le Château de Haroué, (1720–1732)
• Le Château de Thuillières (Vosges), (1725)
• Le Château de Gerbéviller (vers 1740)
• Hôtel de Beauvau-Craon, 2 place de la Carrière, Nancy, pour Marc de Beauvau, prince de Craon, époux de la favorite du Duc
• Hôtel Ferraris, 29 rue du Haut-Bourgeois, Nancy, (1717–1720)
• Hôtel des Loups, premier hôtel particulier construit par Boffrand à Nancy.
• Hôtel de la Monnaie, rue de la Monnaie, Nancy, (1721)
• Abside du Saint Suaire deBesançon(1739),Cathédrale Saint-JeandeBesançon
• Maître-autel de lacathédrale de Nantes
• Cathédrale de Nancyqu'il acheva à la suite deGiovanni Betto, architecte duDuché de Lorraine
• Pont-Vieux de Pont-sur-Yonne
• Pont de Joigny (Yonne), 1725–1728
• Pont de Villeneuve-sur-Yonne (Yonne), 1735

 

Liens
Vous pouvez être intéressés par des articles appartenant à la catégorie suivante : Architecture.
D’autres articles sur les architectes de la capitale peuvent vous intéresser : Architectes de la capitale.


Source
Dictionnaire visuel des architectes de la capitale.
Wikipedia
Photo R. Desenclos 2012
Photo de la bibliothèque de l’Arsenal, Place Teilhard de Chardin, 4ème.