Aide à la recherche / Architecture

ARCHITECTURE


Architecture

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant l’architecture sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suiteARCHITECTURE

PARIS ARCHITECTURE - LES GRANDS ENSEMBLES RELIGIEUX

 

La rue de la Ferronnerie

 

Au 2-14, rue de la Ferronnerie, dans le 1er arrondissement, se trouve le plus long immeuble de Paris. Il a été construit par le maçon Frémin Quénehan pour le chapitre de Saint-Germain l’Auxerrois.

 

 

Pour s’assurer de revenus réguliers, les communautés religieuses bâtissent souvent, sur le pourtour de leur enclos ou sur les terrains qui leur sont légués, des maisons de rapport. L’ensemble est exceptionnel par l’unité architecturale qui lui est donné. En 1669, dans le cadre du plan d’embellissement de Paris, la rue de la Ferronnerie est élargie et sa rive nord est rebâtie par le chapitre de Saint-Germain l’Auxerrois, selon un dessin homogène de 24 maisons à loyer avec boutique au rez-de-chaussée, laissant à chaque extrémité des passages vers le cimetière des Saints-Innocents qui se trouvait derrière. Des bandes de refends scandent régulièrement la longue façade de pierre de taille couronnée d’un grand fronton axial et couverte d’une toiture unifiée à comble brisé.

Retrouvons d’autres immeubles correspondant aux descriptions indiquées ci-dessus :
Rue Eginhard, 4ème – Construction pour les dames religieuses de Sainte-Anastase en 1666-1667.
271-275 et 281-285 rue Saint-Jacques, 6ème, maisons de rapport du couvent des Bénédictines de l’abbaye du Val de Grâce.
214-218, boulevard Saint-Germain, 7ème, par Pierre Bullet, pour le noviciat des Jacobins, en 1682.


Liens
Retrouvez d’autres articles portant sur l’Architecture.


Source
Grammaire des Immeubles parisiens.
Photo R.Desenclos 2010
La rue de la Ferronnerie, Paris 1er.