Aide à la recherche / Circuits Touristiques

 LES CIRCUITS DE PARIS

 Paris Circuits

Voici la liste des articles se rapportant à la catégorie "Circuits".

Cliquer sur un lien pour accéder à l'article.

Lire la suite : Les Circuits touristiques

LE LONG DE LA RUE DU FAUBOURG SAINT-MARTIN

 

La rue du Faubourg Saint-Martin

Nous allons faire une petite promenade le long de la rue du Faubourg Saint-Martin.

 

 

Comment s’y rendre :
Métro : Strasbourg-Saint-Denis (lignes 4,8,9). Rejoindre la Porte Saint-Martin par le boulevard Saint-Denis.
Bus : 38/39/47 arrêt Porte Saint-Martin.


La rue du Faubourg Saint-Martin est une voie du Xème arrondissement. Elle commence à la Porte Saint-Martin, au 2 boulevard Saint-Denis et se termine au 147 boulevard de la Villette. Elle mesure environ 1900 mètres de long.

La première partie, comprise entre la Porte Saint-Martin et le boulevard de Magenta est le monde des grossistes de prêt-à-porter, soulignant l’avancée du quartier du Sentier, situé dans le second arrondissement.

La seconde partie, allant du boulevard de Magenta à la Place de Stalingrad, en passant par la Gare de l’Est traverse un quartier populaire et cosmopolite.

Les stations de métro qui desservent cette artère sont dans l’ordre : Strasbourg Saint-Denis (lignes 4, 8 et 9), Château d’eau (ligne 4), Gare de l’Est (lignes 4, 5 et 7), Louis-Blanc (lignes 7 et 7bis) et Stalingrad (lignes 2, 5 et 7). Les bus 38/39 et 47 la remonte de Magenta à la Porte Saint-Martin, le 46 circule de la Gare de l’Est à Louis-Blanc et le 54 de Louis-Blanc à Stalingrad.

Le tracé originel de cette rue est celui de la voie romaine qui allait vers Saint-Denis et son abbaye. Des vestiges de cette voie ont été retrouvés entre 1844 et 1852. La partie de la rue située au-delà du boulevard de Magenta s’appelait au XVIIIème siècle, la rue du Faubourg Saint-Laurent.

De nombreux immeubles situés dans la partie basse de la rue sont anciens.


Au 3 -
la façade est ornée de l’enseigne « A la Porte Saint-Martin », vestige du nom d’un ancien magasin.


Au 11
- Le compositeur Vincent Scotto y est mort en 1952. Sa première chanson « Ma petite Tonkinoise » fut un vrai succès.


Au 17
- On trouve un immeuble dont la façade est ornée de tomates, à moins que ce ne soient des melons.


La rue Gustave Goublier se trouve un peu plus haut à gauche. C’est le pendant du Passage de l’Industrie qui se trouve de l’autre côté du boulevard de Strasbourg. Cette rue en a été détachée en 1936.


Le Théâtre du Splendid En face de la rue Goublier, au 48, se trouve le Théâtre du Splendid.


On trouve, par ailleurs, l’entrée du Passage Brady au 43. Cette partie du passage, située entre la rue du Faubourg Saint-Martin et le boulevard de Strasbourg est découverte. De l’autre côté du boulevard, il se poursuit et est alors couvert.


Le 62
est un très bel immeuble surplombant le Passage du Marché. Ici, se trouvait en 1864, le Théâtre Raphaël. Par le pittoresque Passage du Marché, on atteint la rue Bouchardon, sur laquelle donne le Marché Saint-Martin. En prenant cette rue sur la gauche, on se retrouve dans la rue du Château-d’Eau, avec sa caserne de pompiers et, à gauche, la plus petite maison de Paris, située au 20. Juste à côté se trouve l’imposante Mairie du Xème arrondissement, la plus belle de Paris. En rejoignant la rue du Faubourg, on peut imaginer, au croisement l’existence d’une barrière d’octroi, entre 1722 et 1787, dite la Fausse Porte-Saint-Martin. Elle se trouvait au-dessus du Grand Egout. La Mairie


Derrière la mairie, au 6 de la rue Bullet, se trouve le Conservatoire Hector Berlioz. Revenons rue du Faubourg Saint-Martin.


Aux 65 et 67
se trouvait l’ancien magasin de nouveautés « Le Tapis Rouge », dont il subsiste les grandes baies vitrées. C’est l’un des plus anciens magasins de Paris, puisqu’il a été fondé en 1784. Il existait encore en 1892.


Du 72 au 76
se trouve la Mairie du Xème arrondissement, construite en 1850, puis reconstruite entre 1892 et 1896.


Belle niche avec Vierge à l’Enfant au 82.


Le Magasin de Nouveautés Aux 85 et 87
, on trouve l’ancien magasin de nouveautés « Aux Classes Laborieuses », qui existait au XIXème siècle, dont la façade a été conservée.


L’économiste Jean-Baptiste Say est mort dans l’immeuble situé au 86, en 1832.


Au 89
débouche le Passage du Désir, fermé par une grille, mais dont on peu admirer la belle enfilade d’immeubles jusqu’au boulevard de Strasbourg.

L'Eglise Saint-Laurent
Après avoir traversé le boulevard de Magenta, on trouve sur la droite, deux passages, le Passage Dubail et le Passage des Récollets. A gauche, au 119, c’est l’Eglise Saint Laurent qui domine avec son jardin ouvrier.


La façade de la Gare de l’Est domine sur la gauche alors que les artères s’élargissent. Avant de poursuivre, prendre la rue des Récollets sur la droite et rejoindre le Square Villemin, du nom de l’ancien hôpital militaire qui se trouvait là, dont on peut encore voir la porte monumentale. Ce très joli havre de paix est dominé par l’ancien couvent des Récollets, complètement rénové. Le square se poursuit vers le nord, jusqu’à la rue de Verdun.


Le couvent des Récollets Le couvent des Récollets
, complètement rénové dans les années 1990/2000 se trouve face au côté de la Gare de l’Est. Ce couvent, fondé en 1604, fut fermé en 1790 et transformé en hospice en 1802. Après 1860, il fut transformé en hôpital militaire. Aujourd’hui, il regroupe l’Ordre des Architectes, la Maison de l’Architecture, le Pôle de Formation Environnement et Architecture.


Après avoir longé le couvent, tourner à droite dans l’avenue de Verdun et rejoindre, à droite, le Square Raoul Follereau. Poursuivre à gauche par l’impasse Boutron pour rejoindre la rue du Faubourg Saint-Martin, que l’on reprend à droite.


Au carrefour avec la rue du Château Landon, à la hauteur du 177, se trouvait une fontaine, qui faisait partie de ces trente fontaines monumentales, en fonte, dont la mise en place avait été envisagée en 1841. Elle fut transportée dans le square de l’Eglise Saint-Laurent lors de l’alignement de la rue suite à la construction de la Gare de l’Est.


Au 234
se trouve une boutique ancienne, la Maison Claverie.La boutique Claverie


Au 238
, carrefour avec la rue Lafayette se trouvait, à partir de 1718, une fontaine, dite la fontaine du Chaudron, que l’aménagement de la rue Lafayette en 1861, fit disparaître.


Durée 1h-1h30
Nous terminons à la hauteur du carrefour de Stalingrad.
Métro : Stalingrad (lignes 2 et 7)
Bus : 48 et 54 arrêt Place de Stalingrad.


Liens
D’autres articles portant sur les Circuits peuvent vous intéresser.
Par ailleurs cet article est également lié à la catégorie Les Rues.
Retrouvez d'autres articles portant sur le 10ème arrondissement.


Sources
Photo R.Desenclos 2008/2014
Dictionnaire historique des rues de Paris
Divers Internet
Wikipedia