Aide à la recherche / Circuits Touristiques

 

LES CIRCUITS DE PARIS

 Paris Circuits

Voici la liste des articles se rapportant à la catégorie "Circuits".

Cliquer sur un lien pour accéder à l'article.

Lire la suite : Les Circuits touristiques

QUE VOIR AUTOUR DE LA STATION DE METRO ABBESSES?
 
 
La Place des Abbesses
 
 
Mini-circuit autour de la station de métro Abbesses qui permet de vois l'essentiel des points d'intérêts.
Comment y aller ?
Métro : Abbesses (ligne 12)
Bus : Montmartrobus

GPS du Départ
Latitude : 48.884322
Longitude : 2.301750

Nous débouchons sur la place des Abbesses par une sortie de métro qui est l’une des plus authentiques de Paris. La station est en effet l’une des plus profondes de Paris et la véranda est l’une des dernières d’Hector Guimard.

La station de métro Abbesses La Station de Métro Abbesses
C'est la station de métro la plus profonde de Paris : 36 mètres sous le niveau du sol. Deux escaliers en colimaçon et deux ascenseurs relient la salle des billets (niveau supérieur) aux quais (niveau inférieur). Lire la suite dans l’article « La station de métro Abbesses ».
D’autres articles portant sur Le Métro peuvent vous intéresser.

La Place des Abbesses
La Place des Abbesses est un endroit très animé qui mérite d’y effectuer une petite halte afin d’observer ce qui vous entoure. Un carrousel, une fontaine Wallace agrémentent cet environnement.
D’autres articles portant sur Les Places peuvent vous intéresser.

Vers le nord, se trouve l’entrée d’un charmant espace vert :

Le Square Jehan Rictus
Créé en 1936 pour rendre hommage à Gabriel Randon de Saint-Amand (1867-1933) dit Jehan-Rictus, mort trois ans plus tôt, il fut réaménagé en 1994. Il s'étend sur une surface de 2083 m2 à l'emplacement du bâtiment qui abrita à partir de 1837 la mairie de l'ancienne commune de Montmartre, devenue mairie du 18e arrondissement de Paris à partir de 1860. Lire la suite dans l’article « Le square Jehan Rictus ».
D’autres articles portant sur Les Espaces Verts peuvent vous intéresser.

Dans ce square se trouve une œuvre moderne originale :

Le mur des « Je t’aime »Le Mur des Je t'aime
Le mur des « Je t’aime » est un monument dédié à l’amour érigé dans le jardin romantique du square Jehan Rictus, place des Abbesses à Paris Montmartre. Cette œuvre imaginée par Frédéric Baron et Claire Kito est devenue un lieu de rendez-vous pour les amoureux du monde entier. Frédéric Baron, après avoir recueilli les mots « Je t’aime » dans plus de trois cents langues, a voulu transmettre ces messages d’amour en les exposant sur un mur. Lire la suite dans l’article « Le Mur des Je t’aime ».
D’autres articles portant sur l’Art peuvent vous intéresser.

Revenons vers l’entrée de la bouche de métro, sur la place, à droite de la celle-ci lorsqu’on la regarde se trouve la rue Yvonne le Tac :

Au 11, La Compagnie de Jésus
Célèbre lieu de pèlerinage depuis le Haut Moyen Âge, cet emplacement supposé du martyre de saint Denis avait déjà reçu bien des visiteurs illustres : Thomas Becket exilé en France, le jeune roi Charles VI, guéri d’un premier accès de folie et suivi de la cour entière en procession, pieds nus depuis Notre-Dame, ou Jeanne d’Arc, venue se recueillir à la veille du siège de Paris. Le 15 août 1534, après une retraite de jeûne et de pénitence sur la colline, Ignace de Loyola, accompagné de François-Xavier et de cinq autres compagnons, vient demander la clef de la chapelle. Après la célébration d’une messe, ils prononcent au moment de la communion leur triple vœu de pauvreté, de chasteté et de mutuelle consécration au salut des âmes, ils promettent de se rendre en pèlerinage à Jérusalem : la Compagnie de Jésus vient de naître, elle sera approuvée en 1540. Lire la suite dans l’article « La Compagnie de Jésus ».
D’autres articles portant sur Autour du Culte peuvent vous intéresser.

La boutique des anges Au 2, La Boutique des Anges
Un bien curieux magasin se trouve au 2 de la Yvonne Le Tac dans le 18ème arrondissement. Il s’agit de la « Boutique des Anges ». Ce sympathique lieu est spécialisé en anges, angelots, putti, etc. enfin tout ce qui se rapporte de près ou de loin à « l’angitude », en plâtre, en biscuit, en porcelaine, etc. Lire la suite dans l’article « La Boutique des Anges ».
D’autres articles portant sur Les Magasins et Commerces peuvent vous intéresser.

Revenons sur la place des Abbesses.
Derrière vous, si vous regardez toujours la bouche de métro :

L’Eglise Saint-Jean de Montmartre
Construite entre 1894 et 1904, à la demande du curé de Saint-Pierre de Montmartre, dont la paroisse se révèle trop étendue, cette première église moderne de Paris est l’œuvre d’un disciple de Labrouste : Anatole de Baudot. Novateur à sa manière, ce théoricien officiel, né à Sarrebourg en 1834, et mort chargé d’honneurs en 1915, conçoit l’idée d’une architecture sociale et économique, en harmonie avec l’essor industriel de l’époque. Rationaliste et progressiste, doué d’une grande influence sur ses élèves, il ose introduire la fonte de fer et le ciment armé, et condamne dans ses écrits le camouflage des matériaux et des structures. L’année de l’inauguration, en 1904, il publie « L’architecture et le ciment armé». Livre-témoin d’une époque en pleine mutation, fertile en recherches nouvelles, qui s’achève avec la première guerre mondiale. Lire la suite dans l’article « L’Eglise Saint-Jean de Montmartre ».
D’autres articles portant sur Les Lieux de Culte peuvent vous intéresser.L'Eglise Saint-Jean de Montmartre

A droite de l’Eglise :

Le Théâtre des Abbesses
LeThéâtre des Abbessesest unesalle de spectacle située au 31,rue des Abbesses aux pieds de labutte Montmartre dans le18e arrondissement. Il est, depuis 1996, la seconde salle gérée par leThéâtre de la Ville situéplace du Châtelet. Le projet de réhabilitation de cet ancien site commerçant (un ensemble de boucheries, volaillerie, et charcuterie dont le renommé Cochon Rose) en théâtre municipal de2 300 m2est confié par laville de Paris en 1986 à l'architecte belgeCharles Vandenhove, associé à Jacques Sequaris et Prudent de Wispelaere. La réalisation des études et des travaux, qui débutent en 1992, s'étendra sur une dizaine d'année avec le choix, rare en France, de promouvoir une architecture de stylepost-moderne néoclassique inspiré duxixe siècle. Lire la suite dans l’article « Le Théâtre des Abbesses ».
D’autres articles portant sur Les Théâtres et Cinémas peuvent vous intéresser.

En face se trouve une ruelle que l’on prend en passant sous un porche :

La Place Emile Goudeau Le Passage des Abbesses
Lepassage des Abbessesest un passage du18e arrondissement donnant sur larue des Abbesses à qui il doit son nom depuis 1873. Il portait auparavant le nom depassage de l'Arcade. Il mène à la rue des Trois Frères.
D’autres articles portant sur les Passages (non couverts) peuvent vous intéresser.

Au bout du passage des Abbesses, on coupe la rue des Trois Frères. En face, à gauche, après avoir traversé cette rue, on arrive sur la droite à :

La Place Emile Goudeau
La Place Emile Goudeau est un endroit reposant et ombragé sur le chemin allant de Montmartre aux Abbesses. On est à proximité de l’emplacement de l’ancien Bateau-Lavoir, qui se situait au 13 de la place. Une charmante fontaine Wallace agrémente ce lieu de son glouglou rafraîchissant. L’endroit porte le nom du poète et chansonnier montmartrois Emile Goudeau (1849-1906), fondateur du club des « Hydropathes ».
D’autres articles portant sur Les Places peuvent vous intéresser.

Sur laquelle se trouvait :

Le Bateau-LavoirLe Bateau-Lavoir
Jusqu’à sa mort, Picasso (1881-1973) garde la nostalgie du Montmartre rural de sa jeunesse, avec ses fermes, ses vergers et ses cabarets pittoresques. Arrivé à la Butte à 19 ans, il prend ici en 1904 un atelier où il exécute les dernières œuvres de la période bleue, celles de la période rose, inspirée par ses amours avec Fernande Olivier, et les « demoiselles d’Avignon » (1907), prélude au cubisme. Lire la suite dans l’article « Le Bateau-Lavoir ».
D’autres articles portant sur l’Art peuvent vous intéresser.

Descendre la rue de Ravignan jusqu’à la rue des Abbesses que l’on prend à gauche pour rejoindre la place éponyme.

Liens
D’autres articles portant sur le 18ème arrondissement peuvent vous intéresser.
Vous pouvez retrouver d’autres articles concernant les Circuits.

Sources
Divers Internet
Wikipedia
Dictionnaire historique des rues de Paris